Meurtre d’Adrien Perez : l’avocat Denis Dreyfus, cible d’attaque antisémite
Rechercher

Meurtre d’Adrien Perez : l’avocat Denis Dreyfus, cible d’attaque antisémite

La mort du jeune homme poignardé en juillet a donné lieu à plusieurs manifestations, dont un rassemblement du groupe "Génération identitaire", un mouvement d'extrême-droite

Me Denis Dreyfus, avocat grenoblois (Crédit: capture d'écran Dailymotion/Le Messager)
Me Denis Dreyfus, avocat grenoblois (Crédit: capture d'écran Dailymotion/Le Messager)

Me Denis Dreyfus, avocat de la famille d’Adrien Perez, mort en s’interposant dans un rixe à Grenoble le 29 juillet dernier, est victime d’attaque antisémite de la part d’un site internet déjà connu pour des faits similaires.

Sous le titre « Assassinat d’Adrien : le perfide avocat juif dénonce les blancs qui veulent se défendre contre la sauvagerie arabe », le-dit site s’attaque à l’avocat grenoblois après que ce dernier a signifié que la famille de la victime ne voulait pas que le meurtre de leur fils soit récupéré politiquement.

« Il y avait eu une marche blanche mercredi (8 août), mais le rassemblement de ce week-end à la mémoire d’Adrien Perez, jeune homme de 26 ans poignardé à mort fin juillet devant une boîte de nuit de Meylan, dans l’agglomération grenobloise, a pris une tournure nettement plus politique », rapportait il y a quelques jours BFM TV. « Une centaine de jeunes gens se revendiquant du mouvement d’extrême droite Génération identitaire a en effet manifesté devant le palais de justice de Grenoble, au cri de « justice pour Adrien ». »

« Il ne faudrait pas que le beau visage d’Adrien devienne, pour certains, l’étendard de la haine et l’étendard réducteur d’une réflexion qui n’est en tout cas pas celle de cette famille. Voilà ce qu’ils souhaitaient – par mon intermédiaire – exprimer ce samedi soir » avait alors déclaré Me Denis Dreyfus.

Le 29 juillet dernier « Adrien venu fêter ses 26 ans, (s’était) interposé pour défendre l’un de ses amis agressés par deux frères après une banale altercation dans la boîte de nuit. L’un des frères (avait) alors asséné un coup de couteau en plein cœur de la victime la tuant sur le coup. L’ami d’Adrien a quant à lui été grièvement blessé par une arme blanche qui lui a transpercé le poumon », a rappellé la chaîne d’informations continue.

Une association anti-raciste iséroise explique que le site qui attaque Me Denis Dreyfus présente « une photo de l’avocat affublé d’une étoile jaune « Jude », identique à celle dont le port avait été rendu obligatoire du temps des nazis.

Le texte enchaîne les pires clichés antisémites et propos haineux : « il est dans la nature du juif de haïr l’humanité blanche », « pour les Juifs, un blanc qui s’affirme est un homme à abattre », « l’instinct de survie blanc doit affronter la nature homicide et génocidaire de la bête hébraïque »…. ».

Le site s’en était déjà pris à la résistante juive et communiste Lucienne Nayet, déchaînant la colère de très nombreux soutiens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...