Miki Zohar accuse Zeev Elkin d’avoir choisi le parti des « Blancs »
Rechercher

Miki Zohar accuse Zeev Elkin d’avoir choisi le parti des « Blancs »

Le chef de la coalition a qualifié le ministre qui a rallié Saar "d'arrogant" et de "raciste" ; ce dernier dit que c'est ce type de comportement qui l'a amené à quitter le Likud

Le député et chef de la coalition actuel Miki Zohar lors d'une commission à la Knesset de Jérusalem, le 21 mai 2019 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le député et chef de la coalition actuel Miki Zohar lors d'une commission à la Knesset de Jérusalem, le 21 mai 2019 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le président de la coalition Miki Zohar (Likud) a accusé lundi Zeev Elkin, qui a quitté le parti au pouvoir pour rejoindre la formation rivale Tikva Hadasha, d’être un raciste, estimant qu’il avait choisi de rallier le « parti des Blancs ».

Elkin a répondu que les propos de Zohar illustraient parfaitement le type de comportement qui avaient entraîné son départ et son intégration récente dans la formation qui vient d’être établie par un autre ancien député du Likud, Gideon Saar.

Elkin, ancien ministre du cabinet, est connu pour avoir été un proche de Netanyahu en tant qu’ancien chef de coalition. Il a également été son traducteur lors d’entretiens avec le président Vladimir Poutine en plus d’un conseiller auquel le Premier ministre avait accordé toute sa confiance.

Dans une mise en accusation spectaculaire du leader israélien, le mois dernier, Elkin avait annoncé sa décision surprise de quitter le Likud et de rejoindre Saar, adversaire de Netanyahu depuis longtemps qui avait déserté le parti au pouvoir et démissionné de la Knesset deux semaines auparavant pour former son propre mouvement.

Dans ses explications, Elkin avait indiqué avoir perdu confiance en Netanyahu, et l’avait accusé de placer ses intérêts personnels avant ceux du pays.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à gauche) et le député Likud Zeev Elkin (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

« Elkin est arrogant et il est raciste. C’est une bonne chose qu’il ait quitté le Likud », a écrit Zohar sur Twitter, disant qu’Elkin déclarait aux médias, lors de ses interviews, que le Likud était devenu « la formation de Zohar ».

« Il semble qu’il ait quitté le Likud parce que ce dernier n’est plus le parti des Blancs qu’il préfère », a ajouté Zohar, dont le père est originaire du Maroc et la mère de Tunisie, dans sa publication.

« Miki, tu viens de donner l’exemple même de ce que je dénonce : Est-ce possible de s’opposer de manière respectueuse, sans insultes ? », a écrit Elkin sur le réseau social en réponse. « Continue donc tes incitations : Nous nous unirons de notre côté ».

Zohar a rétorqué : « tu adoptes maintenant le narratif employé par la gauche. La vérité, c’est que je n’aurais jamais pu imaginer que tu deviennes ce que tu es devenu. Tu es l’une de mes plus grandes déceptions, et pour le Likud aussi. »

Israël se prépare à retourner aux urnes pour la quatrième fois en l’espace de deux ans. Le scrutin – entraîné par l’effondrement de la coalition d’unité dirigée par Netanyahu, le mois dernier, causé par l’échec à approuver un budget national – aura lieu le 23 mars.

Elkin est l’un des quatre législateurs du Likud à avoir intégré les rangs du nouveau parti de Saar, après Yifat Shasha-Biton, Michal Shir et Sharren Haskel.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...