Mimran dit avoir donné un million de francs, pas d’euros, à Netanyahu en 2001
Rechercher

Mimran dit avoir donné un million de francs, pas d’euros, à Netanyahu en 2001

Le Premier ministre avait reconnu avoir reçu 35 000 euros du Français, lorsqu'il était citoyen privé

Arnaud Mimran (à droite) arrive avec son avocat, Jean-Marc Fedida (à gauche), au tribunal de Paris pour son procès dans l'affaire de l'escroquerie à la taxe carbone, le 25 mai 2016. (Crédit : Bertrand Guay/AFP)
Arnaud Mimran (à droite) arrive avec son avocat, Jean-Marc Fedida (à gauche), au tribunal de Paris pour son procès dans l'affaire de l'escroquerie à la taxe carbone, le 25 mai 2016. (Crédit : Bertrand Guay/AFP)

Arnaud Mimran, homme d’affaires français accusé de fraude, a déclaré à la Dixième chaîne avoir donné au Premier ministre Benjamin Netanyahu 170 000 euros en 2001, et pas 35 000 euros comme l’a affirmé Netanyahu lundi.

Lundi, Netanyahu avait de nouveau démenti avoir reçu un million d’euros de financement de campagne de la part de Mimran, mais a reconnu pour la première fois qu’il avait reçu une plus petite somme du Français accusé de fraude.

« En août 2001, quand M. Netanyahu était un citoyen ordinaire, Mimran a donné 40 000 dollars au fonds pour le service public de M. Netanyahu, qui comprend des apparitions médiatiques et des efforts de hasbara[diplomatie extérieure] à l’étranger au nom de l’Etat d’Israël, et cela a été fait en accord avec la loi », a communiqué le bureau du Premier ministre.

Mimran a précisé avoir donné un million, pas en euros, mais en francs (qui ont été versés progressivement deux ans plus tôt), l’équivalent d’environ 170 000 euros d’aujourd’hui. Un million de francs correspondait à 153 000 euros lors de la mise en circulation de l’euro en 2002.

« Je suis venu fêter la victoire avec Netanyahu lorsqu’il a remporté [les élections] en 2009, huit ans après la donation et il n’y a pas de lien avec l’argent que je lui ai donné », a-t-il déclaré à la chaîne depuis la France.

« D’abord, je n’ai jamais dit un million d’euros, j’ai dit un million. C’était en 2001, donc c’était un million de francs français », a déclaré Mimran à la Dixième chaîne.

« J’ai toujours les relevés bancaires : de Arnaud Mimran, mon compte personnel, à Benjamin Netanyahu, son compte personnel », a-t-il ajouté en anglais.

L’avocat de Netanyahu, David Shimron, s’en est tenu à sa version initiale selon laquelle la somme n’avait pas été transférée sur le compte personnel de Netanyahu mais sur celui d’un fonds finançant sa diplomatie publique.

« Toutes les accusations contre M. Netanyahu, exagérées par les médias, se révèleront sans fondement », a dit l’avocat cité par un porte-parole du Likud, le parti de Netanyahu.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...