Mondial 2018 : 2 britanniques interdits de match après des chants antisémites
Rechercher

Mondial 2018 : 2 britanniques interdits de match après des chants antisémites

Le tribunal de Leeds a statué que les deux fans ne pourront plus assister à des matchs de l'Angleterre pendant 3 ans, après la diffusion d'une vidéo où ils font le salut nazi

Des supporters britanniques font le salut nazi dans un bar de Volgograd, en Russie. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Des supporters britanniques font le salut nazi dans un bar de Volgograd, en Russie. (Crédit : capture d'écran YouTube)

Un tribunal de Grande-Bretagne a interdit à deux fans de football d’assister à des matchs pendant trois ans après la diffusion d’une vidéo dans laquelle on les voit scander des chants antisémites pendant la Coupe du monde en Russie.

David Batty, 58 ans, et Michael Burns, 52 ans, ont reçu cette injonction à leur retour de Russie, après comparution devant le tribunal de Leeds, dans le nord de l’Angleterre.

La juge Charlotte Holland a qualifié leur attitude de « honteuse ».

Le tribunal a entendu que ces deux personnes avaient des billets pour d’autres matchs de la Coupe du monde, auxquels ils ne pourront pas assister, selon la juge, « conséquence malheureuse de leurs actions ».

La police britannique s’est mise à leur recherche après qu’une vidéo a été diffusée sur Internet. Les deux individus sont filmés pendant qu’ils chantent des chants antisémites et font le salut nazi dans un bar de la ville de Volgograd, où l’équipe d’Angleterre a affronté la Tunisie la semaine dernière.

Volgograd, anciennement Stalingrad, a été le théâtre de l’une des batailles les plus sanglantes quand les soldats soviétiques ont repoussé l’armée d’Hitler pendant la Seconde Guerre mondiale.

Dans le cadre de cette injonction, ils ne pourront pas se trouver dans un périmètre de 3 kilomètres autour d’un match de l’Angleterre jusqu’en 2021/

Un troisième homme, Michael Herbert, 57 ans, a également reçu une injonction d’éloignement sur 5 ans par un autre tribunal britannique suite à son attitude dans la vidéo, a indiqué la police.

Un porte-parole de la Fédération britannique de football a condamné « les actions des personnes dans cette vidéo ».

« Le comportement honteux des individus dans cette vidéo ne représente pas les valeurs de la majorité des fans de football venus soutenir l’équipe en Russie. »

Le chef-adjoint de la police Mark Roberts, a ajouté que l’attitude la quasi-totalité des supporters britanniques en Russie avait été « excellente ».

« Ils se font des amis partout où il vont », a-t-il déclaré dans un communiqué. « Là où des incidents se sont produits en Russie, des mesures ont vite été prises. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...