Israël en guerre - Jour 150

Rechercher

« Né aujourd’hui, Jésus aurait été otage à Gaza », dit le père Patrick Desbois

Il venait répondre aux récentes affirmations, qui ont fait le tour des pages anti-Israël, selon lesquelles Jésus aurait été victime d’Israël s’il était né aujourd’hui

Le père Patrick Desbois, fondateur français de l'association Yahad In Unum et directeur du service de l'Eglise de France pour les relations avec le judaïsme, à Paris, le 12 octobre 2016. (Crédit : Christophe Archambault / AFP)
Le père Patrick Desbois, fondateur français de l'association Yahad In Unum et directeur du service de l'Eglise de France pour les relations avec le judaïsme, à Paris, le 12 octobre 2016. (Crédit : Christophe Archambault / AFP)

Dans un message émis pour Noël, Alexandria Ocasio-Cortez, représentante de New York, a comparé Jésus aux Palestiniens. L’idée de « Jésus palestinien » qui aurait était victime d’Israël s’il était né aujourd’hui a ainsi fait le tour des pages anti-Israël ces derniers jours, reprises par de nombreux militants qui se disent pro-Palestiniens, notamment en France.

Le père Patrick Desbois, connu pour son travail sur la Shoah par balles en Ukraine pendant la Seconde Guerre mondiale, a lui vivement rejeté cette idée.

« S’il avait vécu en 1942, Jésus aurait été déporté à Auschwitz, et s’il était né aujourd’hui, il serait la cible de missiles ou bien otage à Gaza », a ainsi affirmé le prêtre sur i24NEWS.

« Ce qu’on voit à Bethléem aujourd’hui, ce besoin d’affirmer que Jésus n’était pas Juif, est politique. Le Hamas a toujours officiellement soutenu les Chrétiens… Mais pas à Gaza… Les Islamistes sont toujours avec nous, sauf quand nous sommes chez eux… Chez eux, nous essayons de survivre », a-t-il déclaré.

Il estime également que la cause palestinienne est motivée par l’antisémitisme : « Je dis toujours : s’il n’y avait pas de Juifs en Israël, peu de gens s’occuperaient des Palestiniens », rappelant que le monde ne s’est pas levé face aux massacres du régime syrien et ailleurs.

A LIRE : Le patriarche latin de Jérusalem arbore un keffieh à Bethléem ; un pasteur accuse Israël de « génocide »

Patrick Desbois a lancé en 2015 l’initiative Action Yazidis, qui vise à récolter les preuves du génocide commis par le groupe État islamique contre la population yézidie.

Il a été directeur du Service national de la Conférence des évêques de France pour les relations avec le judaïsme.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.