Israël en guerre - Jour 237

Rechercher

Netanyahu accueilli aux États-Unis par des manifestants anti-refonte

Des manifestants, qui accusent le Premier ministre de "déchirer Israël", l'attendaient à l'aéroport de San Jose, à l'hôtel et lors de sa rencontre avec Elon Musk

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

David Ginsborg (à gauche) proteste devant l'hôtel du Premier ministre Benjamin Netanyahu à San Jose, le 18 septembre 2023. (Crédit : Lazar Berman/The Times of Israel)
David Ginsborg (à gauche) proteste devant l'hôtel du Premier ministre Benjamin Netanyahu à San Jose, le 18 septembre 2023. (Crédit : Lazar Berman/The Times of Israel)

SAN JOSE, Californie – Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a entamé son voyage aux États-Unis lundi, sous la pression de manifestations bruyantes et incessantes organisées par des expatriés israéliens et des Juifs américains opposés à son gouvernement et à son projet de refonte du système judiciaire.

Le Premier ministre effectue une visite très attendue aux États-Unis, d’abord en Californie, où il a rencontré Elon Musk. Il ira ensuite à New York pour l’Assemblée générale des Nations unies, où il rencontrera le président américain Joe Biden.

Le Premier ministre a atterri à San Jose dans un contexte de protestations croissantes à la suite des commentaires qu’il a faits avant son départ, dans lesquels il a déclaré que les manifestants « s’alliaient à l’OLP [Organisation de libération de la Palestine] et à l’Iran » en protestant contre son voyage.

Une déclaration ultérieure du Bureau du Premier ministre a affirmé que Netanyahu voulait dire que les manifestants se mobiliseraient aux côtés d’activistes pro-OLP et pro-BDS (mouvement anti-Israël Boycott, désinvestissement et sanctions), sans mentionner l’Iran.

Plus d’une centaine de manifestants ont attendu le convoi de Netanyahu à la sortie de l’aéroport de San Jose. Les manifestants ont brandi des drapeaux israéliens, soufflé dans des trompettes, scandé « Honte ! » et tenu des pancartes sur lesquelles on pouvait lire « Sauvez notre Start-Up Nation » et « Netanyahu déchire Israël ».

Des dizaines de manifestants ont également accueilli le Premier ministre à l’extérieur de l’hôtel Signia by Hilton San Jose, où il résidait, en faisant retentir des klaxons et des sirènes.

Une manifestation similaire a eu lieu devant l’usine Tesla de Fremont, alors que le Premier ministre y rencontrait Musk pour un entretien retransmis en direct sur X, qui portait sur l’intelligence artificielle (IA), l’antisémitisme, l’Iran et la refonte du système judiciaire.

David Ginsborg, directeur-exécutif du Temple Beth El près de San Jose, a fustigé l’attaque verbale de Netanyahu contre les manifestants.

« C’est scandaleux, c’est tout simplement scandaleux », a-t-il déclaré au Times of Israel. « Cet homme n’a aucune raison de dire cela. Nous sommes censés être une lumière pour les nations, et au lieu de cela, nous devenons comme le reste du Moyen-Orient. »

Les manifestants rassemblés devant l’usine Tesla de Fremont, alors que le Premier ministre Benjamin Netanyahu rencontre l’homme d’affaires Elon Musk, en Californie, le 18 septembre 2023. (Crédit :Noah Berger/AP Photo)

« Je me bats pour Israël, un Israël qui est une démocratie, un pluralisme religieux. Netanyahu ne représente pas cela », a-t-il poursuivi, affirmant que les manifestations faisaient pression sur Netanyahu pour qu’il recherche un consensus.

« Je veux qu’il se pose et qu’il rencontre l’autre partie », a déclaré Ginsborg. « Se rencontrer et établir un consensus. »

« Chaque citoyen israélien et américain a le droit de manifester pour un pays qui est à la fois démocratique et juif », a déclaré Nathalie Landesman, directrice du centre Hillel de l’Université de Stanford. « Netanyahu devrait passer son temps à unir la nation et non à la diviser. »

« Je ne pense pas que les manifestations contribuent à améliorer la position d’Israël dans le monde, mais ce qui nuit à la position d’Israël, ce sont les actions du gouvernement Netanyahu et les personnes malveillantes qu’il a rassemblées autour de lui », a-t-elle ajouté.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et son épouse, Sara, montant à bord d’un avion pour les États-Unis, à l’aube du 18 septembre 2023. (Crédit : Avi Ohayon/GPO)

Un groupe de manifestants anti-refonte qui représente des employés du secteur de la high-tech a annoncé lundi qu’il avait acquis le domaine en ligne netanyahu.org et l’avait transformé en un site web contenant des « informations vitales sur le gouvernement d’incitation à la haine et la refonte judiciaire ».

« Au lieu de la propagande mensongère que Netanyahu tente de faire passer dans le monde et auprès des Israéliens, le site présentera des faits concernant son gouvernement raciste », a déclaré le groupe.

Il s’agit de la première visite de Netanyahu aux États-Unis depuis l’arrivée au pouvoir de sa coalition, la plus à droite de l’histoire d’Israël. Il est accompagné du ministre de l’Économie Nir Barkat (Likud), du ministre des Affaires étrangères Eli Cohen (Likud), de la ministre de l’Environnement Idit Silman (Likud), ainsi que de son épouse Sara.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.