Israël en guerre - Jour 200

Rechercher

Netanyahu pourrait nuire à la sécurité d’Israël et des US – ex-chefs de la Défense

Alors que le ministre des Affaires étrangères et le Premier ministre sont en route pour les États-Unis, des élus de la coalition tentent de contrer les critiques anti-gouvernement

Des manifestants anti-refonte protestant contre le gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahu alors que celui-ci se rend aux États-Unis, à l'aéroport Ben Gurion, le 17 septembre 2023. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)
Des manifestants anti-refonte protestant contre le gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahu alors que celui-ci se rend aux États-Unis, à l'aéroport Ben Gurion, le 17 septembre 2023. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

Alors que le Premier ministre Benjamin Netanyahu était en route lundi pour les États-Unis, un groupe d’anciens hauts responsables de la Défense a publié une lettre en hébreu et en anglais mettant en garde contre les « importants dommages » causés à la sécurité d’Israël par la refonte du système judiciaire du gouvernement.

La lettre, qui accuse également Netanyahu de « tromper l’establishment de la Défense », est adressée au député Yuli Edelstein (Likud), qui préside la commission des Affaires étrangères et de la Défense de la Knesset. Parmi les signataires figurent l’ancien Premier ministre Ehud Barak et d’autres anciens chefs de Tsahal. Parmi les autres signataires importants figurent Tamir Pardo et Efraïm Halevy, tous deux anciens chefs de l’agence de renseignement du Mossad.

« Ces actions, menées et encouragées par Netanyahu, sont en train de transformer l’État d’Israël d’une démocratie fondée sur les principes de notre Déclaration d’Indépendance en une autocratie qui nuit à la force nationale d’Israël par le démantèlement de Tsahal, de son establishment de Défense, de son économie et de sa stabilité financière, et qui met en péril le tissu social du peuple et de l’État d’Israël », ont ajouté les signataires.

« La conduite de Netanyahu et la manière dont il prend ses décisions pourraient causer des dommages importants à la sécurité nationale d’Israël ainsi qu’à celle de son proche allié, les États-Unis. »

Le ministre des Affaires étrangères Eli Cohen lors d’une interview au ministère des Affaires étrangères, à Jérusalem, le 12 juin 2023. (Crédit : Yossi Aloni/Flash90)

Par ailleurs, dans un message envoyé sur les réseaux sociaux alors qu’il se rendait à New York, le ministre des Affaires étrangères Eli Cohen (Likud) a lancé une nouvelle pique aux manifestants anti-gouvernement.

« Lorsque nous étions dans l’opposition, nous n’avons jamais dénoncé l’État d’Israël dans le monde », a affirmé Cohen sur X –  anciennement Twitter, reprenant une affirmation faite par Netanyahu avant d’embarquer pour Los Angeles où il doit rencontrer le milliardaire Elon Musk pour le convaincre d’ouvrir un centre de recherche et développement en intelligence artificielle près de Beer Sheva, selon une source proche du Premier ministre qui s’est exprimée auprès du Times of Israel. « Les manifestations contre Netanyahu ont eu lieu dans le monde entier et la diffamation dont il fait l’objet en Israël franchissent une ligne rouge et sont illégitimes. »

« Il n’est pas surprenant que cela vienne des mêmes personnes qui appellent à l’insubordination et à retirer les fonds du pays, et qui agissent donc de leurs propres mains pour nuire à la sécurité et à l’économie d’Israël », a ajouté le plus haut diplomate de l’État hébreu.

Pendant son séjour à New York, Cohen doit tenir une série de réunions avec ses homologues en marge de l’Assemblée générale des Nations unies, où il sera rejoint par Netanyahu après un voyage d’une journée dans la région de la baie de San Francisco.

Le député Ofir Katz, président de la commission parlementaire de la Knesset, dirigeant une audience, le 12 mars 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le président de la coalition, Ofir Katz (Likud), s’est joint à la critique des manifestants anti-gouvernement.

« En réalité, jusqu’à aujourd’hui, ceux qui ont protesté contre les représentants du gouvernement à l’étranger, et en particulier à l’ONU, étaient des haineux d’Israël, dans des manifestations accompagnées de drapeaux de l’OLP », a écrit Katz sur X. « Aujourd’hui, ils aboutissent au même résultat : nuire à l’État d’Israël », ajoute-t-il.

Katz est particulièrement indigné par les manifestants de San Francisco qui ont projeté sur Alcatraz une image de Netanyahu en tenue de prisonnier orange agrippant les barreaux d’une cellule. Katz estime qu’il s’agit là de l’acte de « quelques extrémistes » motivés par la haine.

Une image du Premier ministre Netanyahu en tenue de prisonnier sur les murs de la prison d’Alcatraz projetée par des activistes d’UnXeptable, groupe anti-refonte judiciaire de la coalition Netanyahu, le 17 septembre 2023. (Crédit : UnXeptable)

La ministre des Transports Miri Regev (Likud), fidèle de longue date de Netanyahu, s’en est également prise aux manifestants, les accusant de « faire honte à l’État d’Israël et de porter atteinte à la légitimité du pays, à ses citoyens et à sa démocratie ».

« Le temps est venu de mettre un terme à tout cela – vous avez perdu la tête, le peuple n’est plus impressionné », a-t-elle écrit sur X. « Nous construisons et agissons pour le pays, tandis qu’ils détruisent et sèment la haine. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.