Israël en guerre - Jour 235

Rechercher

Netanyahu aux nouvelles tazpitaniyot : le Hamas ne s’en prendra plus jamais à Israël

Le 7 octobre, environ 15 soldats de surveillance avaient été assassinés sur la base militaire de Nahal Oz par des terroristes qui avaient franchi la frontière avec Gaza

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu rencontre de nouvelles recrues du Corps de défense des frontières sur la base de Tel Hashomer, le 9 avril 2024. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu rencontre de nouvelles recrues du Corps de défense des frontières sur la base de Tel Hashomer, le 9 avril 2024. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré mardi aux nouvelles recrues du Corps de défense des frontières qu’elles s’étaient engagées pour protéger l’existence d’Israël et pour assurer la sécurité des futures générations du pays.

Lors d’une visite effectuée sur la base militaire de Tel Hashomer, dans le centre d’Israël, Netanyahu a dit aux futurs soldats appelés à servir dans les unités de combat et de surveillance qu’ils rejoignaient tous les Israéliens qui, avant eux, ont pris la défense d’Israël face à ses ennemis, « versant parfois un prix très lourd ».

« Nous protégeons l’existence du pays, ce qui revient à protéger l’existence de chacun d’entre vous, de nos familles, de vos amis et aussi celle des futures générations », a-t-il indiqué.

Il a ajouté qu’il « n’y a aucune force dans le monde » qui dissuadera Israël d’atteindre son objectif déclaré d’éliminer le Hamas et il a promis que le massacre du 7 octobre, qui a entraîné la guerre à Gaza, ne serait jamais autorisé à se reproduire.

« Chacun d’entre vous sait que dans le cadre de votre service, vous contribuerez d’une manière ou d’une autre à atteindre cet objectif. Il n’y a pas d’autre choix. Après avoir infligé quelque chose de pareil à notre pays, le Hamas ne sera jamais autorisé à le refaire à nouveau ».

Le 7 octobre, environ 15 soldats de surveillance avaient été assassinés sur la base militaire de Nahal Oz par des terroristes qui avaient franchi la frontière avec Gaza, et plusieurs autres avaient été kidnappés, pris en otage dans l’enclave côtière.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.