Netanyahu cherche à bannir Raed Saleh de Jérusalem
Rechercher

Netanyahu cherche à bannir Raed Saleh de Jérusalem

"Cet homme devrait déjà être en prison," a déclaré le Premier ministre en faisant référence au chef de la branche Nord du Mouvement islamique

Raed Salah, chef de la Branche nord du mouvement islamique d'Israël, devant la prison de Ramle, près de Tel Aviv, en 2010. (Crédit : Yossi Zeliger/Flash90)
Raed Salah, chef de la Branche nord du mouvement islamique d'Israël, devant la prison de Ramle, près de Tel Aviv, en 2010. (Crédit : Yossi Zeliger/Flash90)

Au cours d’une réunion du cabinet, Benjamin Netanyahu a déclaré que le cheikh Raed Saleh, un prédicateur islamiste radical de la branche Nord du Mouvement islamique en Israël, cherchait à « enflammer » le mont du Temple de Jérusalem avant la fête de Pessah.

« Je demande que les responsables de la sécurité et du ministère de la Justice prennent des mesures pour le tenir à l’écart » du mont du Temple, a déclaré le Premier ministre.

« Cet homme devrait déjà être en prison. »

Saleh dirige la branche Nord du Mouvement islamique, que le cabinet israélien a interdit en novembre pour ses liens avec le terrorisme.

Le groupe rejette les accords de paix d’Oslo entre Israël et les Palestiniens et boycotte les élections nationales au motif qu’elles légitiment l’Etat juif.

Saleh a été condamné l’année dernière à 11 mois de prison pour incitation à la violence et racisme, après un sermon incendiaire qu’il avait prononcé en 2007 à Jérusalem. Saleh a fait appel de la décision. Il a déjà purgé d’autres peines pour des infractions similaires.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...