Netanyahu doit répondre à la famille de Hadar Goldin – contrôleur d’Etat
Rechercher

Netanyahu doit répondre à la famille de Hadar Goldin – contrôleur d’Etat

Après avoir rencontré la famille du soldat décédé dont le corps est détenu par le Hamas, Yosef Shapira a demandé au Premier ministre de définir "rapidement" sa position

Le lieutenant Hadar Goldin, 23 ans, de Kfar Saba, a été tué à Gaza le 1er août 2014 (Crédit : capture d'écran Ynet)
Le lieutenant Hadar Goldin, 23 ans, de Kfar Saba, a été tué à Gaza le 1er août 2014 (Crédit : capture d'écran Ynet)

Yosef Shapira, contrôleur d’Etat, a déclaré mardi avoir demandé au Premier ministre Benjamin Netanyahu de répondre rapidement aux demandes de restitution du corps d’un soldat détenu par le groupe terroriste du Hamas dans la bande de Gaza.

Dans un communiqué, Shapira a déclaré avoir récemment rencontré la famille de Hadar Goldin, un officier de Tsahal tué pendant le conflit de l’été 2014 à Gaza, et avoir reçu de leur part « un document détaillé sur le traitement par Israël du retour du lieutenant Hadar Goldin ».

Sans préciser les questions soulevées par la famille Goldin à ce sujet, Shapira a déclaré qu’il avait envoyé une lettre à Netanyahu « afin d’obtenir sa réponse sur les réclamations de la famille Goldin ».

Les parents des soldats israéliens décédés Oron Shaul et Hadar Goldin ont protesté devant la résidence de Jérusalem du Premier ministre Benjamin Netanyahu, le 27 juin 2016. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

Après avoir reçu l’avis du Premier ministre, Shapira, qui est le contrôleur de l’Etat, décidera de la manière dont son bureau traitera la question, a indiqué le communiqué.

Shapira a affirmé qu’une réponse « rapide » de Netanyahu avait été demandée suite à la lettre, dont une copie a également été envoyée au ministre de la Défense Avigdor Liberman.

Les soldats israéliens Oron Shaul (à gauche) et Hadar Goldin (Crédit : Flash90)

La famille Goldin a par le passé fait campagne afin d’empêcher les autorités de rendre les corps des Palestiniens tués par l’armée israélienne à leurs proches. Leur but était de faire pression sur le Hamas pour qu’il rende le corps du soldat et ceux de d’autres militaires détenus à Gaza.

En février, la mère de Goldin, Leah, a écrit une lettre ouverte au Premier ministre Benjamin Netanyahu, aux ministres du gouvernement et aux députés de la Knesset, dans laquelle elle accusait le gouvernement d’avoir « abandonné » son fils.

State Comptroller Yosef Shapira (photo credit: Uri Lenz/Flash90)
Le contrôleur de l’Etat Yossef Shapira (Crédit : Uri Lenz/Flash90)

Le 1er août 2014, l’unité de reconnaissance de la brigade Givati ​​a été attaquée dans la ville de Rafah par un groupe de combattants du Hamas qui avaient émergé d’un tunnel voisin. Trois soldats israéliens, dont Goldin, ont été tués dans l’échange de tirs, et le corps du jeune lieutenant a été introduit clandestinement par des combattants du Hamas dans le tunnel.

Depuis plus de trois ans et demi, Israël aurait mené des pourparlers avec le Hamas afin de récupérer les restes de Goldin et d’un autre soldat de Tsahal tué dans l’affrontement, Oron Shaul, ainsi que la libération de deux citoyens israéliens en vie, Avraham Mengistu et Hisham al-Sayed, qui seraient entrés dans l’enclave palestinienne apparemment à cause de problèmes mentaux.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu visite une exposition de peintures d’Hadar Goldin, tombé dans une bataille à Gaza et dont le corps n’a pas été récupéré, au village d’artistes d’Ein Hod dans le nord d’Israël, le 10 août 2015. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)

Ces négociations n’ont pas encore donné de résultats. Le Hamas insiste pour qu’Israël libère de prison de nombreux terroristes condamnés avant même que les négociations ne puissent commencer, ce qu’Israël refuse de faire.

Les familles de Goldin et Shaul sont devenues, parfois, des critiques virulentes du gouvernement pour son incapacité à récupérer les restes de leurs fils.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...