Israël en guerre - Jour 195

Rechercher

Netanyahu et Gallant se querellent au sujet de l’aide humanitaire à Gaza – média

Le Premier ministre aurait affirmé au ministre de la Défense ne pas vouloir impliquer l'AP dans la distribution de denrées aux Gazaouis

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre de la Défense Yoav Gallant (à droite) visitant une base du Commandement du Centre de l’armée israélienne, le 1er août 2023. (Crédit : Kobi Gideon/GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre de la Défense Yoav Gallant (à droite) visitant une base du Commandement du Centre de l’armée israélienne, le 1er août 2023. (Crédit : Kobi Gideon/GPO)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre de la Défense Yoav Gallant se sont querellés sur la question de l’aide aux Palestiniens dans le contexte de la crise humanitaire qui sévit dans la bande de Gaza, lors d’une discussion à huis clos en début de semaine, selon un reportage diffusé jeudi par la Douzième chaîne.

La chaîne a rapporté que le ministre des Affaires stratégiques, Ron Dermer, a soulevé la question, qu’il a qualifiée de « cruciale ces jours-ci ».

« Vous me dites ça à moi ? », aurait rétorqué Gallant, selon des fuites rapportées par des hauts fonctionnaires au fait de la conversation.

« Vous venez à peine de commencer à parler de l’aide humanitaire. Le problème n’est pas d’acheminer les vivres, mais de savoir qui les distribue. Quelqu’un doit prendre le contrôle et ce ne sera pas la Suède. Il faut que ce soit l’Autorité palestinienne [AP]. »

« Vous pouvez suggérer Majed Faraj [chef des services de renseignements de l’AP] ou Mohammad Dahlane [ancien chef de la sécurité de l’AP], cela n’a pas d’importance », a déclaré le ministre de la Défense, faisant référence aux efforts déployés pour restructurer le gouvernement de l’AP afin qu’il soit mieux à même de reprendre le contrôle de la bande de Gaza.

« Vous entrez dans des considérations politiques », a accusé le ministre de la Défense, ce à quoi Netanyahu aurait rapidement répondu « je ne veux pas entendre parler de l’Autorité palestinienne ».

« Quel que soit le nom qu’on lui donne, ce sont des gens qui sont alignés sur le Fatah », a répondu Gallant, toujours selon le reportage de la Douzième chaîne.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.