Israël en guerre - Jour 252

Rechercher

Netanyahu : L’ultimatum de Gantz abandonne les otages, laisse le Hamas au pouvoir et mène à un État palestinien

Le ministre du cabinet de guerre, qui a menacé de démissionner si les points soulignés ne sont pas appliqués, répond au Premier ministre

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le ministre de la guerre Benny Gantz (à droite) avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d'une conférence de presse au ministère de la Défense, à Tel Aviv, le 16 décembre 2023. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)
Le ministre de la guerre Benny Gantz (à droite) avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d'une conférence de presse au ministère de la Défense, à Tel Aviv, le 16 décembre 2023. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)

Après que le ministre du cabinet de guerre Benny Gantz a publié samedi une critique cinglante de sa direction de guerre, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a accusé son partenaire de coalition et ancien rival politique de « lancer un ultimatum au Premier ministre au lieu de lancer un ultimatum au [groupe terroriste palestinien du] Hamas ».

Le bureau de Netanyahu a déclaré dans un communiqué que les exigences de Gantz signifieraient « la fin de la guerre et la défaite d’Israël, l’abandon de la majorité des otages, le maintien du Hamas au pouvoir et la création d’un État palestinien ».

Si Gantz donne vraiment la priorité à l’intérêt national et non au renversement du gouvernement, a poursuivi le bureau du Premier ministre, il doit répondre à trois questions :

  • Gantz veut-il mener l’opération à Rafah jusqu’à son terme et, dans ce cas, pourquoi menace-t-il de renverser le gouvernement d’union pendant l’opération de l’armée israélienne ?
  • S’oppose-t-il au pouvoir de l’Autorité palestinienne (AP) à Gaza, même si Mahmoud Abbas n’est pas impliqué ?
  • Soutiendrait-il un État palestinien dans le cadre d’un processus de normalisation avec l’Arabie saoudite ?

« Le Premier ministre Netanyahu est déterminé à éliminer les bataillons du Hamas », a affirmé le cabinet du Premier ministre. « Il s’oppose à l’introduction de l’Autorité palestinienne à Gaza et à l’établissement d’un État palestinien qui sera inévitablement un État terroriste ».

Netanyahu, poursuit le communiqué, estime que le gouvernement d’unité est essentiel pour atteindre les objectifs de la guerre, « et attend de Gantz qu’il expose clairement au public ses positions sur ces questions », a ajouté le communiqué.

La guerre des mots entre Gantz et le Premier ministre s’est poursuivie, le ministre du cabinet de guerre ayant répondu à Netanyahu au discours samedi soir.

« Si le Premier ministre avait écouté Gantz », a déclaré l’ancien ministre de la Défense et ancien chef d’état-major, « nous serions entrés à Rafah il y a plusieurs mois et aurions terminé la mission. Nous devons la terminer et créer les conditions nécessaires pour cela ».

Gantz répondait aux trois questions posées par Netanyahu à la suite d’un discours ferme dans lequel Gantz a appelé à un changement radical de la direction de la guerre d’ici le 8 juin.

Gantz a déclaré que l’AP ne devait pas diriger Gaza, mais que d’autres Palestiniens pouvaient le faire, avec le soutien des États arabes et des États-Unis. « Le Premier ministre devrait s’occuper de cette question et ne pas torpiller ces efforts », a-t-il déclaré.

Répondant à la question de Netanyahu de savoir s’il soutiendrait la création d’un État palestinien dans le cadre d’un accord de normalisation avec les Saoudiens, Gantz a déclaré qu’il ne s’agissait même pas d’une demande saoudienne et qu’il n’avait pas l’intention de soutenir la création d’un tel État. Gantz a également attaqué Netanyahu pour avoir soutenu un État palestinien dans le passé.

Si Netanyahu accorde de l’importance au gouvernement d’union, a déclaré le bureau de Gantz, il doit prendre les décisions nécessaires, « et ne pas traîner les pieds par peur des extrémistes de son gouvernement ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.