Netanyahu recourt à la justice pour garder son linge sale privé
Rechercher

Netanyahu recourt à la justice pour garder son linge sale privé

Le Premier ministre a déposé une requête pour que ses dépenses officielles de pressing soient gardées secrètes

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déposé une requête pour ne pas rendre public les détails des sommes d’argent que sa résidence officielle consacre au pressing.

La demande d’information sur le pressing fait partie d’une demande plus étendue déposée par le Mouvement pour la liberté de l’information pour obtenir les détails de tous les frais payés par l’Etat pour la maison privée à Césarée des Netanyahu et la résidence officielle à Jérusalem pour l’année 2014.

La requête, déposée devant un tribunal de Jérusalem lundi, nomme Anat Revivo, qui supervise le respect de la liberté du droit à l’information au bureau du Premier ministre, et le procureur général Avichai Mandelblit, qui a soutenu la décision de Revivo de publier les frais de pressing dans le cadre des dépenses pour l’année 2014.

La requête qualifie les informations sur les dépenses de pressing des Netanyahu comme étant « privées ».

Au cours des dernières années, les médias israéliens ont mis l’accent sur les dépenses des Netanyahu pendant son mandat, y compris les dépenses de nourriture et destinées au divertissement, dont certains estiment qu’elles sont excessives.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...