Netanyahu promet de répondre « énergiquement » à toute attaque contre Israël
Rechercher

Netanyahu promet de répondre « énergiquement » à toute attaque contre Israël

Le Hezbollah a promis de venger l'assassinat du terroriste Samir Kuntar ; l'Etat islamique a récemment menacé l'État juif

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d'une réunion du groupe Likud à la Knesset, le lundi 19 octobre 2015 (Crédit : Miriam Alster / Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d'une réunion du groupe Likud à la Knesset, le lundi 19 octobre 2015 (Crédit : Miriam Alster / Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré, lors d’un événement avec le Mossad, que « nous travaillons contre ceux qui se soulèvent pour nous tuer et nos ennemis doivent savoir que nous répondrons avec force à toute attaque contre nous ».

Le Premier ministre a fait ces déclarations quelques jours après que le chef de l’Etat islamique, Abu Bakr Al-Baghdadi ait menacé la sécurité d’Israël et le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, qui a juré de se venger de l’assassinat du terroriste Samir Kuntar, la semaine dernière, qui a été attribuée à Israël.

Abou Bakr al-Baghdadi, le chef de Daesh, a récemment menacé Israël en affirmant que l’EI « n’avait pas un instant oublié la Palestine », qu’il promet d’en faire « un cimetière pour juifs ». « Sachez-le, vous les Juifs, nous ne l’oublierons jamais et bientôt vous entendrez que nous nous rapprochons de vos forces ». « Cette journée approche. Dieu vous a rassemblé [en Palestine] pour que les Musulmans vous tuent », a-t-il ajouté. « Nos combattants djihadistes vous encercleront. Jour après jour, nous nous approchons de vous ».

Pour le mufti d’Arabie saoudite, ces menaces ne seraient que mensonges. « Cette menace contre Israël est simplement un mensonge. En réalité, Daesh fait partie de l’armée israélienne, » a-t-il déclaré. 

Par ailleurs, en réponse à la menace d’une attaque imminente d’Israël par le Hezbollah, le chef d’état-major de l’armée israélienne, le lieutenant général Gadi Eizenkot, a promis lundi des représailles rapides et des « résultats sévères. »

Eizenkot a averti la milice libanaise soutenue par l’Iran que « nous sommes prêts à faire face à tous les défis. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...