Netanyahu rencontre la ministre des Affaires étrangères de l’Inde
Rechercher

Netanyahu rencontre la ministre des Affaires étrangères de l’Inde

Shushma Swaraj a condamné les attaques terroristes de dimanche et lundi et exprimé ses condoléances

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et la ministre des Affaires Etrangères de l'Inde, Sushma Swaraj, pendant une conférence de presse commune à Jérusalem, le 18 janvier 2016. (Crédit : Kobi Gideon/GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et la ministre des Affaires Etrangères de l'Inde, Sushma Swaraj, pendant une conférence de presse commune à Jérusalem, le 18 janvier 2016. (Crédit : Kobi Gideon/GPO)

Selon un communiqué du bureau du Premier ministre, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a rencontré aujourd’hui la ministre indienne des Affaires étrangères Sushma Sawaraj. Ils ont discuté de la coopération bilatérale dans un grand nombre de sujets : sécurité et internet, science et technologie, recherche et innovation, et agriculture et eau.

Ils ont également discuté de leurs intentions d’augmenter la coopération via les secteurs commerciaux des deux pays, et pas uniquement par des moyens des deux gouvernements.

Le Premier ministre Netanyahu a déclaré qu’Israël voulait une coopération maximale avec l’Inde, dans tous les domaines. La ministre des Affaires étrangères Swraj a soulevé la possibilité d’augmenter le nombre d’étudiants indiens dans les institutions académiques israéliennes.

Pendant leur rencontre, la ministre indienne a visionné une vidéo du ministère des Affaires stratégiques sur l’incitation [à la haine] palestinienne, qui a été envoyée aux ministres des Affaires étrangères européens.

Le Premier ministre Netanyahu a déclaré que la vidéo expliquait les attaques au couteau [de dimanche et lundi] dont ont été victimes deux mères. La ministre indienne Swaraj a exprimé ses condoléances et condamné les deux attaques terroristes, celle de dimanche à Otniel et celle de lundi à Tekoa.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré :

« Madame la ministre des Affaires étrangères, c’est un plaisir de vous accueillir ici à Jérusalem. La seule démocratie du Moyen-Orient accueille la ministre des Affaires étrangères de la plus grande démocratie mondiale.
Un bel épanouissement de la relation et de l’amitié entre nos deux pays a eu lieu ces dernières années, et j’ai un plaisir particulier à vous accueillir ici, et à envoyer mes respects à mon grand ami et collègue le Premier ministre Modi. L’expression de cette relation croissante a été la visite du président indien ici, la première visite d’un chef de l’Etat indien.

Nous intensifions nos contacts et notre coopération dans tant de domaines – dans les domaines de la science, de la technologie, d’internet, de la défense, de l’agriculture, et de la santé – partout. Et nous voulons en faire plus. C’est donc une opportunité particulière, je pense, et une opportunité unique pour les ministres des Affaires étrangères de l’Inde et d’Israël – je détiens ce portefeuille – d’avoir une discussion sur les différents défis qui nous font face au Moyen-Orient et dans le monde, mais je dirai particulièrement sur les opportunités qui nous font face.

Nous sommes deux nations anciennes, deux civilisations anciennes. Nous chérissons notre passé. Nous sommes fiers de notre héritage, mais nous voulons aussi saisir le futur, et le futur appartient à ceux qui innovent, et en travaillant ensemble nous pouvons en faire beaucoup plus pour nos peuples et pour le monde.

Nous admirons l’Inde. Nous voyons l’Inde comme un grand ami, et c’est dans cet esprit d’amitié que je vous accueille ici à Jérusalem. Bienvenue. »

La ministre des Affaires étrangères indienne Swaraj a répondu : « J’apporte les salutations et les meilleurs vœux du Premier ministre Modi, du président Pranab Mukherjee et du peuple indien.

Je vous retourne tous vos mots, [monsieur] le Premier ministre, qui êtes un fervent défenseur de nos relations bilatérales. L’inde attache la plus haute importance au développement complet de liens étendus avec Israël. Notre coopération bilatérale s’est bien développée dans nombre de domaines ces deux dernières décennies, mais le potentiel de notre relation est bien plus grand.

J’attends mes rencontres avec les dirigeants israéliens. J’espère pouvoir discuter de tout le spectre de nos relations bilatérales. Excellence, j’espère aussi obtenir une évaluation de la situation de la région et explorer les domaines dans lesquels nous pouvons coopérer et relever des défis communs.

Vous avez très justement dit que nous sommes deux démocraties dynamiques, et aujourd’hui les deux ministres des Affaires Etrangères de ces démocraties dynamiques se rencontrent. Salutations de l’Inde », a conclu Swaraj.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...