Une Israélienne, poignardée dans sa maison à Otniel, succombe à ses blessures
Rechercher

Une Israélienne, poignardée dans sa maison à Otniel, succombe à ses blessures

Il s'agit de Dafna Meir, âgée de 38 ans, mariée et mère de quatre enfants ; Une enfant âgée de 15 ans de la victime a été témoin de l'attaque ; Le terroriste est toujours en fuite

Dafna Meir, assassinée à son domicile d'Otniel, le 17 janvier 2016 (Crédit : capture d'écran Deuxième chaîne)
Dafna Meir, assassinée à son domicile d'Otniel, le 17 janvier 2016 (Crédit : capture d'écran Deuxième chaîne)

La Dixième chaîne a annoncé qu’une Israélienne avait été poignardée et sérieusement blessée dans sa maison de l’implantation d’Otniel, en Cisjordanie. Elle a succombé à ses blessures.

La femme, qui était dans un état critique, a quelques instants plus tard succombé à ses blessures, a annoncé la radio militaire. Elle souffrait de multiples blessures à l’arme blanche, y compris à la tête.

Les forces de sécurité recherchaient l’attaquant. Il a été recommandé aux résidents de rester à l’intérieur de leurs domiciles.

« Un terroriste a assassiné un civil dans sa maison dans la localité d’Otniel », a indiqué l’armée dans un communiqué.

« Il est entré dans la maison et a poignardé la victime à mort. Les forces (de sécurité) sont à la poursuite du terroriste », précise le communiqué. La police traite cette affaire comme une attaque terroriste, selon la radio.

Il s’agit de Dafna Meir, âgée de 38 ans, mariée et mère de quatre enfants, dont trois se trouvaient au domicile au moment de l’assassinat.

La Dixième chaîne a indiqué que la victime s’est battue avec le terroriste pendant plusieurs minutes dans sa maison d’Otniel alors qu’il était en train de la poignarder à mort.

Une enfant âgée de 15 ans de la victime a été témoin de l’attaque, selon la Deuxième chaîne. L’adolescente a ensuite informé l’armée.

Dafna Meir a été décrite par ses voisins pour être une personne « joyeuse ». Elle était infirmière de profession et avait adopté deux enfants en plus de ses quatre enfants biologiques.

Meir travaillait à l’hôpital de Soroka à Beer Sheva et aidait les futures mariées en les conseillant avant le mariage, selon Ynet.

« Elle était une femme heureuse, joyeuse, optimiste, responsable, aimée, » confie un voisin, Yishai Klein, à Ynet. « Tout le monde dans l’implantation qui avait un problème savait que l’on pouvait compter sur elle 24 heures sur 24. »

Les funérailles auront lieu à 11h lundi matin au cimetière de Givat Shaul à Jérusalem. Le cortège partira d’Otniel à 9h.

Noam Bar, ambulancier de Magen David Adom a décrit une scène « difficile ».

« C’était une chose difficile à voir. Nous avons vu une femme âgée d’environ 40 ans, inconsciente, qui ne respirait pas. Elle avait un certain nombre de blessures profondes dans la partie supérieure de son corps. Nous avons effectué la RCR (techniques de réanimation) pendant une période de temps prolongée, mais étions à la fin obligés de prononcer son décès. »

Résident d’Otniel, l’activiste d’extrême-droite juif qui a survécu à une tentative d’assassinat en octobre 2014, a indiqué à la radio de l’Armée que la communauté est en deuil et a exhorté les dirigeants arabes à condamner l’attaque.

Netanyahu a affirmé plus tard que le terroriste « paiera » pour la mort de Meir.

« Dafna Meir, mère de six enfants, a été brutalement assassinée ce soir par un terroriste palestinien à l’intérieur de sa maison à Otniel, » a-t-il écrit sur Facebook.

« Au nom de tous les Israéliens, je veux donner de la force à tous les enfants de la famille. Chacun d’entre nous souffre et nous partageons la souffrance douloureuse. Nous allons retrouver le terroriste, et il va payer le prix fort pour cette assassinat odieux ».

Le président israélien Reuven Rivlin a téléphoné au chef du conseil juif dont dépend Otniel, qualifiant l’attaque de « choquante et terrible » selon un communiqué de ses services.

« Le meurtre à Otniel nous enseigne encore une fois quel cruel ennemi nous combattons », a pour sa part réagi le ministre de la Défense Moshe Yaalon dans un communiqué.

Par ailleurs, une Palestinienne a tenté plus tôt de poignarder un soldat israélien près de l’implantation de Kiryat Arba, en Cisjordanie, a annoncé le site d’information Walla.

La femme aurait été arrêtée.

Aucun blessé n’a été rapporté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...