Netanyahu salue un “nouveau jour” des relations israélo-américaines
Rechercher

Netanyahu salue un “nouveau jour” des relations israélo-américaines

Après des discussions “historiques” avec Trump, le Premier ministre s'est réjoui du renforcement des liens avec la plus grande puissance mondiale

Raoul Wootliff est le correspondant parlementaire du Times of Israël

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant la réunion du cabinet dans ses bureaux, à Jérusalem, le 19 février 2017. (Crédit : Dan Balilty/Pool/AFP)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant la réunion du cabinet dans ses bureaux, à Jérusalem, le 19 février 2017. (Crédit : Dan Balilty/Pool/AFP)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a vanté dimanche le succès de ses discussions la semaine dernière avec le président américain Donald Trump. Il a déclaré que son voyage à Washington augurait d’un « nouveau jour » dans les relations israélo-américaines.

« L’alliance entre Israël et les Etats-Unis a toujours été inébranlable mais, je leur ai dit là-bas et ici aussi à Jérusalem : cette alliance est devenue encore plus forte », a déclaré Netanyahu pendant sa première réunion de cabinet depuis son retour en Israël vendredi.

Citant sa relation personnelle avec Trump ainsi que « les opinions communes sur les dangers et les opportunités au Moyen Orient », Netanyahu a déclaré que pendant sa « visite historique », lui et le président avaient vu « d’un même œil » plusieurs sujets régionaux, notant spécifiquement la menace posée par l’agression iranienne.

« Je dois souligner qu’à la fin de la réunion avec le président, il m’a serré la main et a défini les relations entre Israël et les Etats-Unis comme ‘un nouveau jour’. Je dois vous dire qu’il y a bien une nouvelle journée, et que c’est une bonne journée », a-t-il déclaré.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à gauche, et le président américain Donald Trump, à la Maison Blanche, le 15 février 2017. (Crédit : Saul Loeb/AFP)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à gauche, et le président américain Donald Trump, à la Maison Blanche, le 15 février 2017. (Crédit : Saul Loeb/AFP)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...