New York : 15 étudiants juifs arrêtés lors d’une manifestation visant Taglit
Rechercher

New York : 15 étudiants juifs arrêtés lors d’une manifestation visant Taglit

Des militants d'IfNotNow veulent que Birthright s'intéresse au contrôle d'Israël sur la Cisjordanie et au traitement des Palestiniens

Une manifestation de IfNotNow devant les bureaux de Birthright Israel à New York City, le 5 avril 2019. (Crédit : Ben Sales)
Une manifestation de IfNotNow devant les bureaux de Birthright Israel à New York City, le 5 avril 2019. (Crédit : Ben Sales)

NEW YORK — Quinze militants d’IfNotNow, une association de jeunes Juifs opposés au contrôle d’Israël sur la Cisjordanie, ont été arrêtés vendredi alors qu’ils manifestaient devant les locaux de Birthright Israel (Taglit) à New York.

Les manifestants étaient des étudiants, d’après IfNotNow, qui dénonce Birthright de différentes façons depuis un an, notamment en renonçant aux voyages gratuits de 10 jours qu’il organise en Israël.

Les militants appellent Birthright à traiter du contrôle israélien sur la Cisjordanie lors de ses voyages ainsi que du traitement des Palestiniens. Birthright indique qu’il ne s’intéresse pas à la politique lors de ses séjours, lesquels ne passent pas par la Cisjordanie.

Des membres d’IfNotNow ont déjà été interpellés par le passé à l’occasion de manifestations contre d’autres grandes organisations juives, comme l’Anti-Defamation League (ADL).

Les arrestations en question ici ont eu lieu au terme d’une manifestation de 90 minutes devant les locaux de Birthright à Manhattan. Plus de 100 militants ont commencé par bloquer la 3e Avenue, un quartier d’affaires très fréquenté aux heures de pointe. Ils ont été insultés et klaxonnés par des automobilistes coincés dans l’embouteillage provoqué.

Après 20 minutes environ, les manifestants se sont déplacés sur le trottoir opposé des bureaux de Birthright, dont 15 militants ont bloqué l’entrée, assis en ligne.

Les manifestants brandissaient des pancartes affichant « Confronter la crise » et « Arrêtez de mentir aux jeunes Juifs. » Leur tee-shirt disait « Birthright, vous choisissez : nous ou les donateurs. » Un porte-parole d’IfNotNow a indiqué que les militants avaient tenté de discuter avec des employés de l’organisation dans le bâtiment.

Une heure plus tard, après des appels répétés à la dispersion par une vingtaine de policiers, les forces de l’ordre ont arrêté les militants bloquant la porte d’entrée. Ils n’ont pas fait preuve de résistance et ont été conduits dans des fourgons de la police.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...