New York : une hôtesse de l’air aurait traité un couple juif de « Juifs attardés »
Rechercher

New York : une hôtesse de l’air aurait traité un couple juif de « Juifs attardés »

Un mari et sa femme ont été arrêtés après une altercation à bord d'un avion de Spirit Airlines ; la compagnie affirme qu'ils ont ignoré à maintes reprises les consignes de sécurité

Un avion de Spirit Airlines est sur le tarmac de l'aéroport LaGuardia dans le quartier Queens de New York, le mardi 8 août 2017. (AP Photo/Mary Altaffer)
Un avion de Spirit Airlines est sur le tarmac de l'aéroport LaGuardia dans le quartier Queens de New York, le mardi 8 août 2017. (AP Photo/Mary Altaffer)

Un couple juif orthodoxe de New York a déclaré qu’une hôtesse de Spirit Airlines les avait harcelés sur un vol à destination de la Floride, alors que la compagnie a déclaré que le couple n’avait pas appliqué les règles de sécurité.

Chana et Yisroel Beck et leurs trois enfants en bas âge ont pris le vol pour Fort Lauderdale mardi depuis l’aéroport de Newark, selon le New York Post. Le couple voulait emmener à bord une poussette qui se transforme en siège, mais une hôtesse de l’air leur a fermement dit de ne pas le prendre à bord.

Un passager du comté de Rockland qui n’est identifié dans l’article que par le prénom de Binyamin a dit au Post que l’hôtesse de l’air avait utilisé un langage antisémite en parlant à un collègue de « ces Juifs attardés ».

Un autre membre d’équipage a annoncé à Yisroel Beck qu’il ne pouvait pas s’asseoir avec le reste de sa famille sur une rangée de trois sièges, avec un enfant sur ses genoux, selon l’article. Lorsque l’avion a atterri, le couple a été escorté par la sécurité, arrêté et interrogé. Leurs billets de retour ont été annulés et ils ont été interdits de voler sur Spirit, a raconté le couple.

Ils ont déclaré que ce traitement était injuste et non mérité.

Le porte-parole de Spirit, Derek Dombrowski, a déclaré que les Beck n’avaient pas encore contacté la compagnie aérienne, mais que « les documents indiquent que ces passagers ont ignoré à plusieurs reprises les instructions du personnel navigant et au sol, depuis le processus d’embarquement et tout au long du voyage jusqu’à l’atterrissage ».

Il a indiqué que la compagnie aérienne « lancera une enquête et prendra ces questions très au sérieux ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...