Israël en guerre - Jour 234

Rechercher

NY : Kathy Hochul octroie 25 millions de $ pour la prévention des crimes de haine

L’annonce de la gouverneure fait suite aux incidents antisémites répétés auxquels sont confrontés les juifs new-yorkais, le groupe le plus ciblé à New York

Luke Tress est le vidéojournaliste et spécialiste des technologies du Times of Israël

Illustration : Des véhicules de police et de sécurité communautaire lors d'un événement juif à Brooklyn, à New York City, 19 mai 2022. (Crédit : Luke Tress/Times of Israel)
Illustration : Des véhicules de police et de sécurité communautaire lors d'un événement juif à Brooklyn, à New York City, 19 mai 2022. (Crédit : Luke Tress/Times of Israel)

NEW YORK – La gouverneure de l’État de New York, Kathy Hochul, a annoncé mercredi un financement à hauteur de 25 millions de dollars pour les organisations affrontant les crimes de haine, alors que les Juifs de New York et de la région sont régulièrement la cible d’incidents antisémites.

Les fonds iront aux organisations aidant les communautés exposées à un risque élevé de crimes de haine et de vandalisme, et serviront à financer des mesures de sécurité, des formations, des campagnes de sensibilisation de la population ainsi que des initiatives visant à informer le public.

L’enveloppe sera disponible dans le cadre du budget de l’État pour l’exercice 2024 et vient s’ajouter aux 3,5 millions de dollars alloués à l’unité de prévention de la haine et des préjugés nouvellement créée par l’État.

Hochul a annoncé le financement lors d’un « sommet de l’unité » à New York qui se consacre à la lutte contre les crimes de haine.

Parmi les intervenants figuraient l’ancienne ministre de la Justice américaine Loretta Lynch, le rabbin Moshe Hauer de l’Orthodox Union, ainsi qu’un large éventail de responsables new-yorkais et de chefs religieux.

« Il y a eu une montée alarmante de l’antisémitisme, de l’anti-asiatisme, de l’anti-tout. Les chiffres sont stupéfiants. Des attaques contre nos voisins transgenres, une augmentation troublante des suprémacistes blancs », a déclaré Mme Hochul.

« C’est la première fois dans l’histoire de notre État que nous réunissons des élus, des survivants, des responsables communautaires et religieux dans un seul but : s’unir contre la haine », a déclaré Mme Hochul. « Nous sommes plus nombreux que ceux qui ont la haine. Nous sommes tellement plus nombreux et nous nous serrons les coudes Non seulement l’union fait la force mais nous avons aussi la certitude que notre cause est juste ».

Elle a évoqué le cas d’Ari Halberstam, un jeune juif qui a été tué lors d’un attentat terroriste à New York en 1994. Sa mère, Devorah Halberstam, est devenue une militante active de la lutte contre l’antisémitisme.

« Elle n’a eu de cesse d’apporter justice et espoir aux communautés qui se sentent menacées », a déclaré Kathy Hochul.

La gouverneure de l’Etat de New York, Kathy Hochul, parle des investissements dans la fabrication de micropuces dans le nord de l’État de New York, au Onondaga Community College de Syracuse, dans l’État de New York, le 27 octobre 2022. Illustration (Crédit : AP Photo/Joshua Bessex)

Le sommet a eu lieu peu avant le premier anniversaire d’une fusillade perpétrée par des suprémacistes blancs, qui a coûté la vie à dix Noirs dans une épicerie de Buffalo, dans l’État de New York.

Les crimes de haine ont augmenté à New York ces dernières années, une tendance qui s’étend à l’ensemble du pays.

À New York, les Juifs sont systématiquement visés, bien plus que tout autre groupe. Le département de la police de New York a signalé 263 crimes de haine visant les Juifs en 2022, soit près de la moitié du total pour tous les groupes et une moyenne d’un incident antisémite dans la ville toutes les 33 heures.

La police a signalé 16 crimes de haine antisémites dans la ville en avril, et 77 depuis le début de l’année.

Les incidents signalés vont de l’agression violente au harcèlement verbal, en passant par les dégâts matériels et les graffitis antisémites.

Les groupes de sécurité juifs ont déclaré que de nombreuses attaques ne sont probablement pas signalées.

Outre le financement annoncé cette semaine et l’unité de prévention des préjugés, Mme Hochul a fait adopter une législation qui exige une formation pour les auteurs de crimes de haine, met en place une campagne à l’échelle de l’État pour promouvoir la tolérance et modifie les lois sur la mise en liberté sous caution afin que tous les crimes de haine commis par des adultes puissent faire l’objet d’une arrestation.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.