PA TV diffuse une chanson disant aux mères que leurs fœtus seront des « martyrs »
Rechercher

PA TV diffuse une chanson disant aux mères que leurs fœtus seront des « martyrs »

L'ONG Palestinian Media Watch a relevé que la télévision officielle de l'AP a diffusé trois fois en une journée une chanson sur les fœtus qui seront des "martyrs pour la Palestine"

La mère d'un Palestinien arrêté après avoir tiré sur un soldat, et son diplôme de famille "martyre". (Crédit : capture d'écran Arte)
La mère d'un Palestinien arrêté après avoir tiré sur un soldat, et son diplôme de famille "martyre". (Crédit : capture d'écran Arte)

Trois fois en un jour, la chaîne de télévision officielle de l’AP a diffusé une chanson disant aux mères que leurs fœtus à naître seront des « martyrs pour la Palestine », rapporte l’ONG de veille des médias palestiniens Palestinian Media Watch.

La chanson dit, selon la traduction de PMW :

Nos Martyrs sont des convois et nos os sont des montagnes
Nous ne nous rendons pas aux humbles
Nous ne sommes pas dissuadés par l’emprisonnement
La Palestine est gravée au cœur du fœtus
Un fier martyr dans le ventre de sa mère
Et l’État arabe restera le nôtre – Arabe, Palestine arabe…
Nous [tenons] les fusils sur nos poitrines et nos yeux s’élèvent vers vous
Nos maisons sont des tranchées et nos âmes sont le sacrifice pour vous
O Jérusalem, tu ne resteras pas volée

S’adressant au Times of Israel dans un article sur l’utilisation du terme « martyr » ou shahid dans la rhétorique palestinienne, le Dr Mahmoud Habbash, juge suprême de la Charia au sein de l’Autorité palestinienne et conseiller d’Abbas pour les affaires religieuses et islamiques, l’a défini comme « toute personne qui a été tuée dans une guerre contre des non-musulmans ».

Il a également déclaré que les Palestiniens sont en « état de guerre » ouvert avec « l’occupation israélienne ». Dans le contexte de cet état de guerre, a-t-il soutenu, tout Palestinien tué à cause de celui-ci – que ce soit directement ou indirectement, qu’un fondamentaliste israélien ait bombardé sa maison, ou qu’il ait attaqué un soldat ou un civil, et oui, même s’il a été tué en menant une attaque contre des Israéliens – est une « victime » du conflit parce que ses actions en sont le produit. Et donc, dit Habbash, il s’agit d’un shahid.

Ce qu’il a appelé l’obsession d’Israël pour l’utilisation palestinienne du terme « martyr » est un faux-fuyant, a déclaré Habbash. Israël, a-t-il dit, en utilisant une expression arabe, est comme celui qui « voit le loup et cherche ses traces ». Cela signifie qu’Israël devrait se concentrer sur ce qu’il considère comme la question principale – « l’occupation » – et cesser de pinailler sur les termes utilisés par les Palestiniens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...