Israël en guerre - Jour 262

Rechercher

Paris déplore la tentative d’éviction du maire d’Istanbul avant les élections

Ekrem Imamoglu, vu comme rival potentiel d'Erdogan à l'élection présidentielle de juin 2023, a été condamné à plus de deux ans de prison et d'interdiction de mandat politique

Le maire d'Istanbul, Ekrem Imamoglu, rejoint ses partisan devant la municipalité métropolitaine d'Istanbul lors d'une manifestation à Istanbul, après qu'un tribunal turc l'a condamné à près de trois ans de prison dans un procès à charge politique, le 14 décembre 2022. (Crédit : Yasin AKGUL/AFP)
Le maire d'Istanbul, Ekrem Imamoglu, rejoint ses partisan devant la municipalité métropolitaine d'Istanbul lors d'une manifestation à Istanbul, après qu'un tribunal turc l'a condamné à près de trois ans de prison dans un procès à charge politique, le 14 décembre 2022. (Crédit : Yasin AKGUL/AFP)

Paris a déploré jeudi la tentative d’éviction du maire d’Istanbul, une figure de l’opposition turque, condamné à plus de deux ans de prison et d’interdiction de mandat politique, à six mois d’élections cruciales en Turquie.

« Nous avons appris avec une profonde inquiétude la condamnation du maire d’Istanbul, M. Ekrem Imamoglu », a déclaré Anne-Claire Legendre, porte-parole du ministère français des Affaires étrangères.

« La France rappelle son attachement à la liberté d’opinion et d’expression et à l’importance du respect des règles de l’Etat de droit en démocratie », a-elle ajouté, tout en exhortant la Turquie « à inverser de toute urgence les tendances négatives à l’œuvre en matière d’Etat de droit, de démocratie et de respect des droits fondamentaux ».

M. Imamoglu a décidé de faire appel de cette condamnation à deux ans, sept mois et quinze jours de détention, avait annoncé mercredi à l’AFP son avocat, Me Kemal Polat.

L’appel sera suspensif, a-t-il précisé, ce qui signifie que M. Imamoglu conservera son mandat de maire pendant l’examen de son recours.

Le maire, âgé de 52 ans, est vu comme un candidat potentiel à l’élection présidentielle de juin 2023 face au chef de l’Etat Recep Tayyip Erdogan.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.