Israël en guerre - Jour 287

Rechercher

Passeport vaccinal: Les propos de Benjamin Netanyahu n’engagent que lui – Élysée

Le Premier ministre israélien souhaitait sa mise en place entre la France et Israël ; Paris dit ne pas avoir été contacté par Jérusalem

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à gauche) reçoit le président français Emmanuel Macron, à Jérusalem, le 22 janvier 2020. (Crédit : Koby Gideon/GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à gauche) reçoit le président français Emmanuel Macron, à Jérusalem, le 22 janvier 2020. (Crédit : Koby Gideon/GPO)

L’Élysée a décliné ce mercredi la proposition de Benjamin Netanyahu de mettre en place un « passeport vaccinal », réservé aux personnes vaccinées, entre la France et Israël.

Le Premier ministre israélien avait fait ce souhait mardi soir, dans son interview avec la chaine I24. Il souhaitait la mise en place de « passeports sanitaires pour que les gens puissent faire des allers-retours sans le moindre obstacle [entre les deux pays], et je pense que cela sera le cas ».

« Je voudrais faire avec Emmanuel Macron ce que j’ai fait avec le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis et le président chypriote Nicos Anastasiades », avait-il ajouté, à deux semaines des élections législatives. Il avait également expliqué qu’il souhaitait mettre en place cela « avec d’autres pays ».

Isolément, d’autres pays européens, comme le Danemark et la Suède, comptent lancer prochainement des passeports sanitaires. Mais c’est bien plus compliqué au niveau de toute l’Union européenne (UE), face aux réticences de l’Allemagne et de la France.

L’UE a toutefois promis de présenter à la mi-mars un projet de « passeport vert » pour faciliter les déplacements en son sein.

Contactée par BFMTV ce mercredi, l’Élysée a catégoriquement décliné la proposition : « Les propos de Benjamin Netanyahu n’engagent que lui. La France n’entend pas, à ce jour, régler la question de manière bilatérale. »

Ainsi, si un passeport sanitaire devait être mis en place, cela se décidera
« au niveau européen, via le mandat donné à la Commission européenne ».

Systématiser ces passeports sanitaires et les rendre plus contraignants ? Cela pose des problèmes juridiques qui expliquent notamment la timidité de la France.

Ils sont de deux ordres. D’abord, en rendant de fait la vaccination obligatoire pour certains déplacements, ils créeraient une inégalité entre citoyens, alors que l’accès aux vaccins anti-Covid est encore très contraint dans la plupart des pays.Enfin, les défenseurs de la vie privée se soucient aussi de la manière, qui reste largement imprécise, dont ces applications accéderaient aux données de santé des particuliers.

En France, par exemple, il existe une base de données officielle des personnes ayant déjà reçu un vaccin anti-Covid.

L’autorité de régulation du numérique, la Cnil, accepte son existence, mais elle a bien prévenu : s’il s’agit de s’en servir pour un passeport, elle réexaminera le sujet de très près.

L’Élysée a précisé n’avoir pour le moment pas été contacté par le bureau du Premier ministre israélien sur le sujet.

CE SOIR A 19H (FR) SUR I24 NEWS : REFUS DE LA FRANCE DE SAISIR LA MAIN TENDUE PAR LE PREMIER MINISTRE NETANYAHU !…

Posted by Meyer Habib on Wednesday, March 10, 2021

Le député français Meyer Habib a affirmé sur Facebook avoir « le 15 février, après avoir eu l’acceptation du Premier ministre israélien de dupliquer l’accord passé avec la Grèce et Chypre, avec la France, envoyé une lettre au président Macron lui suggérant d’accepter la proposition israélienne ».

D’après le palais présidentiel, Emmanuel Macron jugerait la question d’un tel passeport « prématurée ». L’Union européenne prévoit de présenter à la mi-mars un projet de « passeport vert » pour faciliter les déplacements entre ses pays membres. Ses modalités n’ont pas encore été précisées.

Plus de 55 % de la population israélienne a déjà été vaccinée. En France, ce chiffre est de 6 %.

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.