Peretz veut fusionner avec le Likud pour pouvoir rester au gouvernement
Rechercher

Peretz veut fusionner avec le Likud pour pouvoir rester au gouvernement

Le ministre des Affaires de Jérusalem a quitté Yamina pour rejoindre le gouvernement d'unité en tant que député isolé et non en tant que faction le rendant inéligible

Le ministre de l'Education Rafi Peretz participe à une réunion du parti HaBayit HaYehudi à Tel Aviv, le 13 janvier 2020. (Gili Yaari/Flash90)
Le ministre de l'Education Rafi Peretz participe à une réunion du parti HaBayit HaYehudi à Tel Aviv, le 13 janvier 2020. (Gili Yaari/Flash90)

Le ministre Rafi Peretz aurait demandé à être fusionné avec le parti Likud, un jour après que Zman Yisrael, la publication sœur du Times of Israel, a publié des informations révélant que Peretz avait mal géré sa scission du parti Yamina et qu’il pourrait exercer illégalement les fonctions de ministre.

Selon certaines informations, Peretz a demandé à la Knesset d’approuver sa faction « HaBayit HaYehudi », rebaptisée « HaBayit HaYehudi fondée par Mafdal » pour éviter les problèmes de financement des campagnes, en se séparant de Yamina et en faisant partie du Likud, dans une procédure technique destinée à lui permettre de conserver son poste de ministre des Affaires de Jérusalem.

Peretz a quitté Yamina pour rejoindre le gouvernement en début d’année, mais il l’a fait en tant que député séparatiste et non en tant que faction, ce qui, selon les experts juridiques, le rend inéligible à rejoindre le gouvernement ou à se présenter en tant que membre d’un parti existant lors de futures élections.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...