Petit incendie rapidement maîtrisé à Al Aqsa
Rechercher

Petit incendie rapidement maîtrisé à Al Aqsa

Un responsable de Waqf a déclaré que des enfants qui jouaient seraient à l'origine du sinistre rapidement maîtrisé par les pompiers

La mosquée Al-Aqsa sur le mont du Temple (Crédit photo: Qanta Ahmed)
La mosquée Al-Aqsa sur le mont du Temple (Crédit photo: Qanta Ahmed)

Tard lundi, un petit incendie s’est déclenché dans le bâtiment de la Mosquée Al-Aqsa à Jérusalem, mais les pompiers ont rapidement pu l’éteindre, a déclaré un officiel du Wafq mardi.

Bassem Abu Labda a précisé que l’on avait écarté la piste criminelle pour l’incendie, qui est passé inaperçu alors qu’un incendie géant a ravagé la Cathédrale de Notre Dame de Paris à la même heure lundi.

Il a affirmé que des enfants jouant autour de l’édifice ont déclenché l’incendie, qui a endommagé une cabine de garde mobile sur le toit d’une salle de prière de la partie sud-est du bâtiment.

Les pompiers du Wafq ont complètement éteint l’incendie en l’espace de sept minutes, a-t-il dit.

Le feu n’a pas causé de dégâts à la structure d’Al Aqsa, a déclaré Abu Labda.

« Nous avons seulement perdu une cabine mobile dans laquelle des gardes s’asseyaient quand il pleut, a-t-il déclaré. Nous n’avons rien perdu d’important ».

Des photographies publiées sur Twitter montre ce qui semblait être une cabine de garde en feu.

Micky Rosenfeld, le porte-parole de la police israélienne, a confirmé que les pompiers ont rapidement éteint les flammes et a déclaré que la police menait une enquête sur l’origine de l’incendie.

Il a déclaré qu’il n’était pas certain de savoir si les pompiers israéliens ou ceux du Wafq avaient éteint l’incendie.

Al-Aqsa, connue pour les Juifs comme le mont du Temple, est le troisième lieu le plus saint de l’Islam. Véritable poudrière, le lieu est gouverné par un statut quo fragile entre Israël et les Autorités palestiniennes et jordaniennes.

En 1969, un feu déclenché par un touriste australien chrétien, ensuite reconnu comme fou, avait causé des dégâts à un pupitre de la mosquée et déclenché de grandes émeutes.

Le Waqf est une organisation gérée par le gouvernement jordanien qui administre Al-Aqsa.

Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité palestinienne, a condamné l’incendie à Al-Aqsa, dont il a dit qu’elle représente « une grande valeur religieuse et humaine pour nous », selon Wafa, le site officiel d’information de l’AP.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...