Rechercher

Pittsburgh : Un homme accusé d’avoir volé des œuvres d’art juives

Amulettes Hamsa, menorahs, livres, drapeaux israéliens miniatures et même photos de famille font partie des objets qui ont pu être récupérés

La police a récupéré plusieurs casiers d'oeuvres d'art juif au domicile d'Andrew Clinton, résident de Pittsburgh, le 21 avril 2022. (Crédit : David Rullo/Pittsburgh Jewish Chronicle via la JTA)
La police a récupéré plusieurs casiers d'oeuvres d'art juif au domicile d'Andrew Clinton, résident de Pittsburgh, le 21 avril 2022. (Crédit : David Rullo/Pittsburgh Jewish Chronicle via la JTA)

Andrew Clinton, un habitant de Squirrel Hill âgé de vingt ans, n’est pas Juif. Mais le 21 avril, lorsque la police de Pittsburgh a fouillé la maison de ses parents, ils ont trouvé des casiers remplis d’œuvres d’art juif, toutes volées.

Amulettes hamsa, menorahs, livres, drapeaux israéliens miniatures et même photos de famille figurent parmi les d’objets qui ont pu être retrouvés lors de la perquisition.

Clinton, qui a été interpelé plus tôt ce mois-ci, est accusé d’avoir cambriolé des résidents juifs des environs. Il est inculpé de plus d’une dizaine de vols, mais de nombreux articles n’ont pas pu être restitués à leurs propriétaires en l’absence de déclaration de vol.

Selon le Pittsburgh Jewish Chronicle, Clinton aurait utilisé plusieurs méthodes pour pénétrer au domicile de ces familles juives. Il s’est ainsi fait passer pour un entrepreneur, un paysagiste, un technicien en climatisation et un étudiant en gynécologie. Il a également utilisé une fausse identité pour publier dans un groupe juif privé de Pittsburgh sur Facebook. Il a enfin prétendu être Juif ou intéressé par la conversion pour pouvoir entrer dans certaines maisons et repérer ce qu’il allait voler.

Il a également pris part à des activités de la communauté juive jusqu’à ce que les rabbins commencent à s’inquiéter de son comportement. Dans leur sillage, plusieurs institutions juives lui ont interdit leurs lieux.

Tout ceci semble avoir eu pour seul but d’amasser une collection d’artefacts juifs volés à Squirrel Hill, Fox Chapel et Ohara Township.

La police demande aux membres de la communauté juive de Pittsburgh de les aider à identifier d’autres victimes des vols de Clinton afin de leur restituer leurs biens.

Les objets volés n’étaient pas tous liés au judaïsme. Clinton s’est également emparé de milliers de dollars en espèces, de dizaines de balles de baseball signées et d’une arme à feu, a précisé la police.

Dans une autre affaire, deux jours avant la perquisition du domicile des parents de Clinton, la police de Pittsburgh avait interpelé un homme de 31 ans qui avait crié et eu un comportement obscène envers des Juifs dans la rue, à proximité d’une synagogue. L’homme, actuellement incarcéré dans l’attente d’une audience préliminaire, est également accusé d’avoir crié sur les fidèles.

Les directeurs de la sécurité de la Fédération de Pittsburgh et l’Association juive d’aide aux personnes âgées avaient aidé la police à appréhender Christian Williams, a indiqué le Jewish Chronicle.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...