Plus d’une centaine de prospectus avec des croix gammées retrouvés dans un centre Habad américain
Rechercher

Plus d’une centaine de prospectus avec des croix gammées retrouvés dans un centre Habad américain

La veille, le centre juif du campus avait annoncé la conférence d'un survivant de la Shoah

Le pont Torgersen sur le campus de l'Institut polytechnique et université d'État de Virginie. (Crédit : capture d'écran/YouTube)
Le pont Torgersen sur le campus de l'Institut polytechnique et université d'État de Virginie. (Crédit : capture d'écran/YouTube)

Plus de 100 prospectus avec des croix gammées dessinées à la main ont été déposés dans la cour du centre des étudiants juifs Habad à l’Institut polytechnique et université d’État de Virginie (Virginia Tech).

Le centre Habad se situe en face de l’Institut polytechnique et université d’État de Virginie à Blacksburg. C’est samedi après-midi que le codirecteur du centre, le rabbin Zvi Yaakov Zwiebel.

La veille, le centre juif avait annoncé qu’ils accueilleraient le rabbin Nissen Mengel, un survivant de la Shoah, et qu’il donnerait une conférence à Virginia Tech en Avril. Zwiebel a confié aux médias locaux qu’il pense que les deux évènements sont liés.

Le programme de conférences est organisé en l’honneur du Professeur Liviu Librescu, un survivant de la Shoah qui a été tué en 2007, dans la fusillade de Virginia Tech alors qu’il bloquait la porte pour que les étudiants puissent s’enfuir par la fenêtre.

Dans un communiqué diffusé peu après la découverte des prospectus, Zwiebel a évoqué « un acte raciste ignoble ». Le rabbin a indiqué qu’il avait porté plainte auprès de la police de Blacksburg, et que ces derniers avaient été « d’une grande aide, et ont eu une réaction très professionnelle ».

« L’incident est d’autant plus surprenant qu’il est le premier depuis l’ouverture du centre Habad sur le campus de Virginia Tech, il y a huit ans. Nous remercions le président de Virginia Tech Timothy Sands, qui a manifesté son soutien à la communauté juive sur Twitter, et nous sommes en contact avec l’administration, qui répond à cet incident par des mesures de prévention », a déclaré Zwiebel dans le communiqué.

« Le mouvement Habad continue à lutter contre la haine en intensifiant nos efforts dans la diffusion de la fierté juive et de la beauté de notre patrimoine. Bien que la haine à l’encontre du peuple juif sévisse depuis des générations, nous continuerons à prospérer et à évoluer, en tant que communauté et en tant que peuple », a ajouté le rabbin.

« Nous sommes certains que la lumière que nous diffusons surpassera l’obscurité de la haine gratuite. »

Le président de l’université Timothy Sands a déclaré sur Twitter que « les propagateurs de la haine sont peut-être parmi nous, mais ils ne sont pas les bienvenus ».

Un rassemblement sur le campus a été organisé pour manifester le soutien à la communauté juive de Virginia Tech.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...