Israël en guerre - Jour 141

Rechercher

Polémique autour de la vente du passeport de Sadate, utilisé pour un voyage en Israël

Le document qui avait servi à feu le président égyptien pendant une visite en 1977 a été vendu aux enchères au mois de février, sans que la famille soit au courant

Le passeport de Sadate vendu par la maison de vente aux enchères Heritage Auctions tel qu'il apparait sur le site internet de cette dernière, le 1er mars 2023. (Crédit : Heritage Auctions)
Le passeport de Sadate vendu par la maison de vente aux enchères Heritage Auctions tel qu'il apparait sur le site internet de cette dernière, le 1er mars 2023. (Crédit : Heritage Auctions)

La famille de l’ancien président égyptien Anwar Sadat aurait demandé aux autorités d’enquêter sur la vente de son passeport lors d’enchères organisées par une maison américaine.

Selon le journal égyptien Al-Ahram, le petit-fils de Sadate, Karim Sadate, qui est actuellement député, a qualifié cette vente aux enchères « d’insulte que nous, en tant que famille et en tant que représentants du peuple égyptien qui a aimé si profondément son ancien président, n’accepterons pas ».

« C’est notre droit de savoir comment notre patrimoine, comment les effets personnels des présidents égyptiens sont arrivés jusqu’à cette maison de vente aux enchères et comment ils ont été vendus. Pourquoi est-ce que cela n’a pas été l’État qui a hérité des effets personnels de personnalités qui ont donné leur vie pour l’Égypte ? », a interrogé Sadat pendant l’émission “Salet El Tahrir,” un talk-show pro-gouvernemental, samedi soir, selon un article paru dans The National dont le siège est à Abou Dhabi.

Le député aurait expliqué à l’animateur du talk-show, samedi, qu’il espérait que le ministère des Affaires étrangères ouvrira une enquête sur l’incident.

De son côté, CNN a fait savoir que la maison de ventes aux enchères Heritage Auctions a vendu le passeport de Sadate à la fin février et au prix de 47 500 dollars.

Selon le site internet de cette maison de ventes aux enchères du Texas, le passeport ne porte pas d’estampille de visa et l’identité de son acheteur n’a pas été dévoilée. La maison a précisé que le document avait été utilisé pendant la visite historique du président égyptien en Israël en date du 19 novembre 1977.

Vingt-quatre heures plus tard, Sadate était devenu le premier – et jusqu’à présent le seul – leader arabe à prendre la parole devant la Knesset, appelant à la paix.

Le président égyptien Anwar Sadate à la Knesset, le 20 novembre 1977. (Crédit : Ya’akov Sa’ar/GPO archive)

La visite de Sadate avait ouvert la porte aux pourparlers entre Israël et l’Égypte à Camp David un an plus tard – il avait utilisé encore le même passeport – et avait entraîné un traité de paix en 1979, seulement six ans après la douloureuse guerre de Yom Kippour.

En 2015, une limousine appartenant à Sadate, qui lui avait été donnée en cadeau par l’ex-président américain Jimmy Carter dans les années 1970, avait été mise en vente sur internet pour environ 108 000 dollars.

L’équipe du Times of Israel a contribué à la rédaction de cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.