Le Grand-rabbin israélien allume des bougies de Hanoukka au parlement polonais
Rechercher

Le Grand-rabbin israélien allume des bougies de Hanoukka au parlement polonais

Le rabbin David Lau, fils du rabbin Yisrael Meir Lau, survivant de la Shoah d'origine polonaise, a dit que l'allumage de bougie permettait de "boucler la boucle"

Le Rabbi David Lau, grand rabbin ashkénaze d'Israël, allume des bougies de Hanoukka au Sejm, chambre basse du parlement polonais, le 5 décembre 2018 (Crédit : Eli Mandelbaum via JTA)
Le Rabbi David Lau, grand rabbin ashkénaze d'Israël, allume des bougies de Hanoukka au Sejm, chambre basse du parlement polonais, le 5 décembre 2018 (Crédit : Eli Mandelbaum via JTA)

Le rabbin David Lau, grand rabbin ashkénaze et fils d’un survivant de la Shoah, a allumé des bougies de Hanoukka au parlement polonais. Il a décrit son geste comme un moyen de « boucler la boucle ».

Lau, dont le père et le prédécesseur, Yisrael Meir Lau, est né en Pologne, a allumé les bougies mercredi durant une cérémonie au Sejm, chambre basse du parlement.

« Pour moi, la boucle est enfin bouclée », a dit Lau. « La majeure partie de ma famille a péri sur le sol de ce pays mais aujourd’hui, j’éclaire cette obscurité à l’aide de bougies de Hanoukka et je perpétue donc notre brillant héritage juif ».

Lau a déclaré que c’était la première fois qu’un grand rabbin d’Israël allumait des bougies de Hanoukka à l’occasion d’un événement public en Pologne.

Présents lors de cette cérémonie organisée mercredi à Varsovie, le vice-ministre de la Culture Jaroslaw Sellin, le président du parti du droit et de la Justice Jarosław Kaczyński et Sejm Marshal Marek Kuchciński.

Le rabbin Yisrael Meir Lau, père du grand-rabbin actuel, était né à Piotrków Trybunalski, en Pologne, en 1937. Lui et un autre frère avaient été envoyés au camp de concentration de Buchenwald. Un soldat russe s’était occupé de Lau, qui n’était alors qu’un petit garçon, lui sauvant la vie.

Rabbi Yisrael Meir Lau, grand-rabbin de tel Aviv, à la Knesset, le 9 juin 2015 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

« Spécifiquement et dans un pays comme la Hollande, il y a une grande signification rattachée à l’allumage de bougies de Hanoukka au parlement », a dit le rabbin Shalom Stambler, émissaire du mouvement Habad-Loubavitch en Pologne. Quand « toute l’Europe est touchée par l’antisémitisme », a-t-il dit, « il y a une grande signification au fait que de hauts-responsables gouvernementaux et des rabbins participent côte à côte à cette cérémonie, réunissant l’approbation nationale ».

Au cours de la fête de huit jours, plusieurs cérémonies du même type seront organisées à Varsovie.

POLIN, le musée de l’histoire des Juifs polonais de Varsovie, accueillera un événement qui rassemblera 500 membres de la communauté, avec le chanteur israélien Dudu Fisher.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...