Israël en guerre - Jour 285

Rechercher

Pologne : Un fonds allemand restitue des objets à des proches de victimes du nazisme

Les objets, parmi lesquels se trouvaient une broche et un poudrier, ont été restitués, au cours d'une cérémonie à Varsovie, par les Archives Arolsen

Une montre et une paire de boucles d'oreille ayant appartenu à feu Stanislawa Mordes pendant une cérémonie de restitution aux familles des effets personnels de deux victimes polonaises tuées suite au soulèvement du ghetto de Varsovie, en 1944, à Varsovie, le 11 juin 2024. (Crédit :  Wojtek Radwanski/AFP)
Une montre et une paire de boucles d'oreille ayant appartenu à feu Stanislawa Mordes pendant une cérémonie de restitution aux familles des effets personnels de deux victimes polonaises tuées suite au soulèvement du ghetto de Varsovie, en 1944, à Varsovie, le 11 juin 2024. (Crédit : Wojtek Radwanski/AFP)

Un fonds d’archives allemand a restitué mardi une montre, des boucles d’oreilles et d’autres effets personnels aux familles de victimes du nazisme en Pologne, dans le cadre d’une campagne pour honorer la mémoire des personnes tuées dans les camps de concentration.

Les objets, parmi lesquels se trouvaient également une broche et un poudrier, ont été restitués, au cours d’une cérémonie à Varsovie, par les Archives Arolsen, consacrées aux victimes du nazisme.

Ces archives contiennent environ 30 millions de documents, y compris des archives des SS et de la Gestapo, des registres des camps de concentration, ainsi que des centaines d’enveloppes avec les effets personnels d’anciens prisonniers.

Dans le cadre de sa campagne #StolenMemory, le fonds d’archives a entrepris à partir de 2016 de rechercher les descendants de victimes des camps et de leur restituer ces objets.

« Chaque famille retrouvée et chaque objet restitué sont une possibilité qui s’ouvre vers la reconstitution du destin des victimes et celle de leur histoire », ont dit les Archives Arolsen dans un communiqué de presse.

La cérémonie a été organisée à Varsovie dans la perspective de la célébration du 80e anniversaire de l’insurrection d’août 1944 dans la capitale polonaise contre l’occupant nazi.

Les objets restitués mardi avaient appartenu à deux civils polonais arrêtés par les nazis pendant l’insurrection et envoyés à la mort dans les camps.

Le soulèvement avait commencé le 1er août 1944 et duré deux mois avant d’être écrasé par les soldats allemands, l’armée soviétique, arrivée sur la Vistule en septembre, attendant que cette résistance polonaise soit matée par les nazis avant de prendre à son tour la ville.

Plus de 16 000 insurgés avaient été tués et environ 150 000 civils polonais.

Les Archives Arolsen comptent restituer cette année une centaine d’objets à des familles de personnes déportées de Varsovie pendant l’insurrection.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.