Israël en guerre - Jour 199

Rechercher

Pompiers et gardiens de prison seront enterrés dans des cimetières militaires

Les gardiens de prison auront le droit d'être enterrés dans un cimetière militaire même s'ils ne sont pas décédés dans l'exercice de leurs fonctions, tandis que les pompiers bénéficieront du même droit s'ils meurent dans l'exercice de leurs fonctions

De nouvelles tombes dans le cimetière militaire du mont Herzl  destinées aux soldats tués depuis les atrocités du Hamas du 7 octobre, à Jérusalem. (Crédit : Shmuel Bar-Am)
De nouvelles tombes dans le cimetière militaire du mont Herzl destinées aux soldats tués depuis les atrocités du Hamas du 7 octobre, à Jérusalem. (Crédit : Shmuel Bar-Am)

La Knesset a voté en dernière lecture mercredi en faveur d’une loi permettant aux pompiers et aux gardiens de prison d’être enterrés dans des cimetières militaires.

La loi, approuvée par 7 voix contre 0 par la plénière de la Knesset, stipule que les gardiens de prison auront le droit d’être enterrés dans un cimetière militaire même s’ils ne sont pas décédés dans l’exercice de leurs fonctions, tandis que les pompiers bénéficieront du même droit s’ils meurent dans l’exercice de leurs fonctions.

« Les gardiens de prison sont également en première ligne face à ceux qui cherchent à porter atteinte à la sécurité de l’État et de ses citoyens et travaillent dans des conditions de stress intense », indique la note explicative du projet de loi, assimilant les gardiens de prison aux autres forces de sécurité du pays.

Le ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, s’est félicité de l’adoption de ce projet de loi, déclarant que quiconque sauve des vies mérite le soutien de l’État et s’engage à « continuer à travailler pour qu’ils obtiennent ce qu’ils méritent ».

La députée de Yesh Atid, Merav Ben Ari, l’une des initiatrices du projet de loi, a déclaré que maintenant que la loi a été adoptée, elle a l’intention de travailler pour « transformer les services d’incendie et de secours en un organe de sécurité, en l’intégrant au système de sécurité de l’État d’Israël ».

« Nous les avons envoyés pour sauver des vies et nous prendrons soin d’eux, non seulement à leur mort, mais tout au long de leur vie de pompiers », a-t-elle dit.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.