Pour Gal Gadot, le féminisme, c’est l’égalité, pas brûler son soutien-gorge
Rechercher

Pour Gal Gadot, le féminisme, c’est l’égalité, pas brûler son soutien-gorge

La star israélienne de "Wonder Woman" appelle à l'égalité des salaires et des chances à Hollywood après une année dominée par les scandales de harcèlement sexuel

Gal Gdot assiste à la 90e cérémonie annuelle des Oscars à Hollywood & Highland Center le 4 mars 2018 à Hollywood, Californie. (Christopher Polk/Getty Images/AFP)
Gal Gdot assiste à la 90e cérémonie annuelle des Oscars à Hollywood & Highland Center le 4 mars 2018 à Hollywood, Californie. (Christopher Polk/Getty Images/AFP)

Gal Gadot, star israélienne de « Wonder Woman », a marqué la Journée internationale de la femme en affirmant que le vrai féminisme consistait en l’égalité et la diversité entre les sexes, et non par le fait de « brûler son soutien-gorge ».

Dans un tweet vendredi, Gadot a également appelé à l’égalité des salaires et des opportunités professionnelles pour les hommes et les femmes.

« Le féminisme ne consiste pas à brûler les soutiens-gorge, à haïr les hommes ou à laisser pousser des poils sous les aisselles. Il s’agit simplement de l’ÉGALITÉ entre les hommes et les femmes. Nous devrions tous être féministes ! » a-t-elle dit.

Plus tôt dans la semaine, Gadot a décerné un prix lors de la 90e cérémonie des Oscars qui a eu lieu après une année de campagne Time’s Up et #MeToo contre le harcèlement sexuel.

La cérémonie des Oscars de cette année a été perçue par certains comme l’aboutissement des efforts récents visant à créer une nouvelle donne pour les femmes à Hollywood.

Entre les récompenses des grands gagnants de cette année, l’animateur Jimmy Kimmel a souligné la nécessité de continuer à lutter pour une plus grande diversité et égalité des sexes à Hollywood.

« Voilà à quel point Hollywood ne sait rien des femmes. Nous avons fait un film intitulé ‘Ce que veulent les femmes’ et il mettait en vedette Mel Gibson. C’est à peu près tout ce que vous devez savoir », a plaisanté Kimmel dans ses remarques préliminaires.

« Mais ce qui s’est passé avec Harvey [Weinstein] et ce qui s’est passé partout dans le monde était attendu depuis longtemps. Nous ne pouvons plus laisser passer les mauvais comportements », dit-il.

L’actrice israélienne Gal Gadot incarne Wonder Woman au cinéma. (Crédit : Zack Snyder/Warner Bros)

Gadot a joué le personnage principal dans la version 2017 de Warner Bros. Pictures de l’héroïne de DC Comics « Wonder Woman ». Elle a été engagée pour tenir le rôle principal dans la suite du film, qui a rapporté un montant record de 890 millions de dollars de recettes à la billetterie.

Il y a eu un grand nombre d’analyses sur le rôle du féminisme dans le film – la plupart positives.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...