Israël en guerre - Jour 287

Rechercher

Pour Katz, les résultats obtenus en Iran constituent un « message clair » pour les ayatollahs

Le ministre des Affaires étrangères exhorte le monde à inscrire le Corps des gardiens de la révolution islamique sur la liste noire

Le président iranien nouvellement élu Masoud Pezeshkian s'exprimant lors d'une visite au sanctuaire du fondateur de la République islamique, l'Ayatollah Ruhollah Khomeini, à Téhéran, le 6 juillet 2024. (Crédit : Atta Kenare/AFP)
Le président iranien nouvellement élu Masoud Pezeshkian s'exprimant lors d'une visite au sanctuaire du fondateur de la République islamique, l'Ayatollah Ruhollah Khomeini, à Téhéran, le 6 juillet 2024. (Crédit : Atta Kenare/AFP)

Le ministre des Affaires étrangères, Israel Katz, s’est exprimé samedi sur la victoire du réformateur Masoud Pezeshkian aux élections présidentielles iraniennes, la considérant comme une défaite pour les dirigeants islamistes du pays et exhortant la communauté internationale à accroître la pression.

« Le peuple iranien a envoyé un message clair de demande de changement et d’opposition au régime des ayatollahs par le biais des élections », a écrit Katz sur le réseau social X après que Pezeshkian a obtenu plus de 16 millions de voix, soit environ 54 %, tandis que son rival, l’ultra-conservateur Saeed Jalili, a obtenu plus de 13 millions de voix, soit environ 44 %, sur les quelque 30 millions de suffrages exprimés au second tour des élections présidentielles.

« Le monde doit maintenant désigner le chef de l’État iranien comme étant le chef de l’État. »

« Le monde doit maintenant désigner le [Corps des Gardiens de la Révolution islamique ] CGRI comme un groupe terroriste et exiger l’annulation du programme nucléaire et la cessation du soutien aux organisations terroristes. C’est la seule chance de réaliser le changement », a ajouté Katz.

Le scrutin s’est déroulé dans un contexte de tensions régionales accrues en raison de la guerre contre le groupe terroriste palestinien du Hamas à Gaza, d’un différend avec l’Occident sur le programme nucléaire iranien et d’un mécontentement national concernant l’état de l’économie iranienne, frappée par les sanctions.

Une élection présidentielle n’était pas prévue avant 2025, mais elle a été anticipée après la mort du président iranien ultra-conservateur Ebrahim Raïssi dans un accident d’hélicoptère en mai.

Le président iranien nouvellement élu Masoud Pezeshkian s’exprimant lors d’une visite au sanctuaire du fondateur de la République islamique, l’ayatollah Ruhollah Khomeini, à Téhéran, le 6 juillet 2024. (Crédit : Atta Kenare/AFP)

Sous la présidence de Raïssi, l’Iran avait cherché à améliorer ses relations avec la Chine et la Russie tout en resserrant ses liens avec ses voisins arabes, principalement l’Arabie saoudite, afin d’éviter un isolement plus profond.

L’Arabie saoudite a pris la tête des États du Golfe pour féliciter Pezeshkian.

La Russie et la Chine ont toutes deux exprimé l’espoir d’un renforcement des liens.

La porte-parole de l’Union européenne (UE), Nabila Massrali, a félicité Pezeshkian pour son élection, ajoutant que les 27 membres de l’UE étaient « prêts à s’engager avec le nouveau gouvernement, conformément à la politique d’engagement critique de l’UE ».

Des supporters acclamant le nouveau président iranien Masoud Pezeshkian (au centre) à son arrivée au sanctuaire du fondateur de la République islamique, l’Ayatollah Ruhollah Khomeini, à Téhéran, le 6 juillet 2024. (Crédit : Atta Kenare/AFP)

Dans le mausolée de l’imam Khomeini, dans le sud de Téhéran, Pezeshkian a prononcé un discours dans lequel il a remercié ses partisans, déclarant que leur vote avait « donné de l’espoir à une société plongée dans une atmosphère d’insatisfaction ».

« Je n’ai pas fait de fausses promesses lors de cette élection », a déclaré Pezeshkian, entouré de l’ancien ministre des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif.

« Je n’ai rien dit que je ne serais pas capable de faire demain.

Dans un message précédent sur X, Pezeshkian avait déclaré que le vote était le début d’un « partenariat » avec le peuple iranien.

Pezeshkian est un chirurgien cardiaque de 69 ans dont la seule expérience gouvernementale a été celle de ministre de la Santé il y a une vingtaine d’années.

Il a appelé à des « relations constructives » avec les pays occidentaux – « à l’exception d’Israël » – pour « sortir l’Iran de son isolement ». Il est favorable à la relance de l’accord nucléaire de 2015 entre l’Iran et les puissances mondiales – connu sous le nom de JCPOA -, dont les États-Unis se sont retirés unilatéralement en 2018. L’accord visait à limiter l’activité nucléaire dont Téhéran affirme qu’elle est destinée à des fins pacifiques.

À Téhéran, il n’y a pas eu de célébrations évidentes samedi après l’annonce des résultats définitifs, mais la télévision d’État a montré de grandes foules brandissant le drapeau iranien dans la ville de Tabriz (nord-ouest), que Pezeshkian représentait au Parlement depuis 2008.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.