Rechercher

Pour la première fois, un Israélien nage avec des faux épaulards

Ces dauphins semblables à des orques sont parfois visibles dans le golfe d’Eilat

Un faux épaulard nageant au large de la côte d’Eilat, dans le sud d’Israël, le 4 octobre 2022. (Crédit : Omri Omessi, INPA)
Un faux épaulard nageant au large de la côte d’Eilat, dans le sud d’Israël, le 4 octobre 2022. (Crédit : Omri Omessi, INPA)

Un garde spécialisé dans la faune marine à Eilat, dans le sud du pays, est le tout premier Israélien à avoir nagé en compagnie d’un groupe de faux épaulards, cette semaine.

Omri Omessi, qui travaille pour l’Autorité israélienne de la nature et des parcs, a pris son jet ski, mardi, après avoir été informé par Shahaf Ben Ezra, un doctorant, de la présence de ces créatures.

Les faux épaulards (Pseudorca crassidens) sont des dauphins, que l’on trouve généralement dans les eaux tropicales.

Leur nom leur vient de la similitude de leur crâne avec celui des véritables épaulards, ou orques, qui font eux-mêmes partie de la famille des dauphins.

Omessi a raconté jeudi avoir passé environ une heure avec une dizaine de ces dauphins, dont au moins deux mâles, quatre femelles, plusieurs jeunes à un stade avancé de développement et un ou deux spécimens dont il n’a pas pu déterminer le sexe.

Il a commencé par garder une distance d’une centaine de mètres avec le groupe, mais, devant leurs signes d’intérêt, il a stoppé le véhicule et coupé le moteur.

Deux faux épaulards nagent au large des côtes d’Eilat, dans le sud d’Israël, le 4 octobre 2022. (Crédit : Omri Omessi, INPA)

Le groupe se trouvait suffisamment près pour qu’Omessi puisse entendre leurs nombreux échanges à l’aide du sonar.

Se sentant en confiance, Omessi s’est mis à l’eau avec son appareil photo, très vite rejoint par les membres les plus curieux du groupe pendant plusieurs minutes.

Lorsqu’il est remonté sur son jet ski, le groupe a continué de nager à ses côtés jusqu’à ne former qu’un groupe, nageant le long de la frontière maritime avec l’Egypte.

Il est possible d’observer de faux épaulards dans le golfe d’Eilat, de temps à autres, mais ils n’y viennent pas souvent.

Ils peuvent atteindre six mètres de long et peser jusqu’à 1,5 tonne.

Équipés de dents particulièrement pointues pour un dauphin, ils se nourrissent de petites créatures marines telles que les calmars et les poissons.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...