Rechercher

Pour le grand rabbin de Russie, les Juifs de France devront partir si Le Pen gagne

Pendant une conférence du Limmud FSU près de Moscou, Berel Lazar estime que les Français “se radicalisent”

Le président russe Vladimir Poutine, à gauche, et le grand rabbin de Russie Berel Lazar, en mars 2005. (Crédit : Kremlin/JTA)
Le président russe Vladimir Poutine, à gauche, et le grand rabbin de Russie Berel Lazar, en mars 2005. (Crédit : Kremlin/JTA)

Le grand rabbin de Russie, Berel Lazar, a appelé les Juifs de France à quitter le pays si Marine Le Pen était élue le mois prochain.

Lazar, rabbin du Habad qui est né en Italie et vit depuis 25 ans en Russie, a tenu ces propos vendredi pendant une conférence d’études juives près de Moscou, organisée par l’association Limmud FSU.

« Si Marine Le Pen est élue présidente de la France, les Juifs devront partir », a déclaré Lazar selon la transcription de son discours fournie par Limmud FSU. Lazar était l’un des principaux orateurs de la conférence, qui a attiré 2 500 participants, un record depuis la mise en place de ces conférences dans l’ancienne Union soviétique.

Marine Le Pen en campagne au Zénith de Nantes, le 26 février 2017. (Crédit : Jean-Francois Monier/AFP)
Marine Le Pen en campagne au Zénith de Nantes, le 26 février 2017. (Crédit : Jean-Francois Monier/AFP)

Le Pen a récemment demandé l’interdiction du port de la kippa dans les espaces publics et veut interdire aux ressortissants français de détenir également la nationalité israélienne. Elle juge ces mesures nécessaires pour imposer des limitations similaires aux musulmans.

Le Pen a déclaré que l’islam radical était une « menace à la culture française » et a demandé des « sacrifices » aux Juifs pour lutter contre le terrorisme islamique.

Le CRIF a déclaré qu’elle et Jean-Luc Mélenchon étaient des « candidats de la haine ». Francis Kalifat, le président du CRIF, a déclaré vendredi que la popularité croissante de Le Pen et Mélenchon était « un réel danger pour la démocratie de notre pays ».

Pendant la conférence du Limmud FSU, Lazar a déclaré que « la situation [en France] est très inquiétante. Non seulement à cause des immigrants, mais aussi parce que la population générale se radicalise. Le meilleur exemple en est la hausse des partis d’extrême-droite. »

L’analyse de Lazar sur la situation en Europe occidentale est comparable à celles des responsables du Kremlin qui cherchent à discréditer les gouvernements européens qui critiquent les politiques du président russe Vladimir Poutine, notamment l’interdiction de la littérature sur l’homosexualité, l’élimination de ses rivaux politiques, et l’introduction de plusieurs limitations à la liberté d’expression.

Sous Poutine, la Fédération des communautés juives de Russie de Lazar est devenue la plus grande organisation juive de Russie.

Lazar a rendu hommage à Poutine vendredi, affirmant que « Poutine a été le premier président à s’exprimer ouvertement contre l’antisémitisme et est celui qui en a fait le plus pour les Juifs de Russie. Il n’y a pas d’antisémitisme institutionnel en Russie. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...