Poutine : Netanyahu est venu à Moscou en « visite privée » pour voir le match
Rechercher

Poutine : Netanyahu est venu à Moscou en « visite privée » pour voir le match

Le Premier ministre a pourtant indiqué à maintes reprises que son voyage visait principalement à discuter des efforts de l'Iran pour s'implanter en Syrie

Raphael Ahren est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et son épouse Sara, assistant à la demi-finale de la Coupe du monde à Moscou le 11 juillet 2018, aux côtés de Mika Lipsker (18 ans) et Alon Eizarayev (13 ans), qui luttent contre le cancer. (Autorisation)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et son épouse Sara, assistant à la demi-finale de la Coupe du monde à Moscou le 11 juillet 2018, aux côtés de Mika Lipsker (18 ans) et Alon Eizarayev (13 ans), qui luttent contre le cancer. (Autorisation)

Le président russe Vladimir Poutine a semblé contredire le Premier ministre Benjamin Netanyahu mercredi lorsqu’il a accueilli ce dernier à Moscou dans le cadre de ce qu’il a qualifié de « visite privée » du Premier ministre israélien pour assister à un match de football – un voyage annoncé à plusieurs reprises par Netanyahu comme une opportunité pour discuter des efforts de l’Iran pour s’implanter en Syrie.

« Je suis très heureux de vous accueillir à Moscou, cette fois dans le cadre de votre visite privée pour assister à la Coupe du Monde de la FIFA », a déclaré Poutine à Netanyahu au début de leur rencontre, d’après une information fournie par le Kremlin.

« Néanmoins, cela ne nous prive pas du plaisir de nous rencontrer et de discuter des questions d’actualité », a ajouté le dirigeant russe.

M. Poutine a ensuite fait quelques remarques générales sur les relations bilatérales, qu’il a qualifiées de « développement tout à fait positif ». Il n’a évoqué ni l’Iran ni la Syrie.

Pour sa part, M. Netanyahu a félicité publiquement M. Poutine pour la « Coupe du monde très réussie » que la Russie accueille actuellement.

« Le monde entier vous suit avec beaucoup d’intérêt, y compris en Israël, et je dois dire que moi aussi. Je vous remercie donc de m’avoir invité à assister au match de ce soir », a-t-il ajouté.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, (à gauche), rencontre le président russe Vladimir Poutine à Moscou, le 11 juillet 2018. (Ministère israélien des Affaires étrangères)

Le Premier ministre s’est ensuite rapidement orienté vers le but annoncé de son voyage à Moscou.

« Chaque visite comme celle-ci est une occasion pour nous de travailler ensemble pour tenter de stabiliser la situation dans notre région, de renforcer la sécurité et la stabilité », a ajouté M. Netanyahu, mentionnant la Syrie et l’Iran comme étant les principales préoccupations d’Israël.

La coopération entre Moscou et Jérusalem « est un élément central dans la prévention des conflits et la détérioration de cette situation comme d’autres », a ajouté M. Netanyahu.

Après cette rencontre, Netanyahu s’est brièvement entretenu avec les journalistes qui l’accompagnent avant de se rendre au stade Luzhniki de Moscou, où la Croatie a battu l’Angleterre 2-1 en prolongation et s’est qualifiée pour la finale dimanche contre la France. Sur les gradins, où il a déployé un drapeau israélien, il a rencontré le Premier ministre russe Dmitri Medvedev et le Premier ministre croate Andrej Plenković.

Le Premier ministre Netanyahu s’entretient avec le Premier ministre russe Dmitri Medvedev et le Premier ministre croate Andrej Plenković lors d’une demi-finale de la Coupe du Monde de la FIFA à Moscou, le 11 juillet 2018 (Autorisation).

Plus tôt cette semaine, M. Netanyahu a fait tout ce qu’il pouvait pour présenter cette rencontre comme un exemple de sa solide relation de travail avec M. Poutine.

« Cette semaine, je me rendrai à Moscou pour une importante réunion avec le président russe Vladimir Poutine », avait-il indiqué, notamment lors de la réunion hebdomadaire du cabinet de dimanche. « Nous nous réunissons de temps en temps pour assurer la coordination sécuritaire et, bien sûr, pour discuter des développements régionaux. »

S’adressant aux journalistes sur le tarmac avant de partir pour Moscou, il a déclaré qu’il était en route pour « une réunion très importante » avec Poutine. « Nous discuterons des besoins de sécurité de la Syrie, de l’Iran et d’Israël. J’apprécie beaucoup la qualité de nos relations directes, sans intermédiaire, entre le président russe et moi-même. C’est très important pour la sécurité nationale de l’État d’Israël. »

Mardi, le cabinet du Premier ministre a déclaré au Times of Israel que Netanyahu « irait probablement assister à une partie du match en fonction de l’heure à laquelle la réunion se termine ».

Jeudi, en réponse aux questions des journalistes sur les propos de Poutine, Netanyahou a nié avoir exagéré le but de son voyage.

« Poutine m’a invité à un match et aussi pour me rencontrer et nous avons avancé la réunion en raison du sommet prévu avec [le président américain Donald] Trump », a déclaré Netanyahu à Moscou avant son retour en Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...