Israël en guerre - Jour 253

Rechercher

Près de 300 000 personnes réunies en soutien à Israël à Washington

Le rassemblement visait à demander la libération des 240 otages à Gaza, à lutter contre l'antisémitisme et à exprimer le soutien américain à Israël

  • Des manifestants en soutien à Israël réunis pour dénoncer l'antisémitisme et appeler à la libération des otages de Gaza, au National Mall à Washington, le 14 novembre 2023. (Crédit : Stefani Reynolds/AFP)
    Des manifestants en soutien à Israël réunis pour dénoncer l'antisémitisme et appeler à la libération des otages de Gaza, au National Mall à Washington, le 14 novembre 2023. (Crédit : Stefani Reynolds/AFP)
  • Des Américains assistant à un rassemblement pro-Israël, à Washington, le 14 novembre 2023. (Crédit : Yoni Charash)
    Des Américains assistant à un rassemblement pro-Israël, à Washington, le 14 novembre 2023. (Crédit : Yoni Charash)
  • Le président israélien Isaac Herzog dans un discours vidéo depuis Jérusalem, lors du rassemblement pour Israël au National Mall à Washington, le 14 novembre 2023. (Crédit : AP Photo/Manuel Balce Ceneta)
    Le président israélien Isaac Herzog dans un discours vidéo depuis Jérusalem, lors du rassemblement pour Israël au National Mall à Washington, le 14 novembre 2023. (Crédit : AP Photo/Manuel Balce Ceneta)
  • De gauche à droite : le président de la Chambre Mike Johnson, le chef de la minorité parlementaire Hakeem Jeffries, le chef de la majorité au Sénat Chuck Schumer et la sénatrice Joni Ernst, lors de la marche pour Israël sur le National Mall à Washington, le 14 novembre 2023. (Crédit : AP Photo/Mark Schiefelbein)
    De gauche à droite : le président de la Chambre Mike Johnson, le chef de la minorité parlementaire Hakeem Jeffries, le chef de la majorité au Sénat Chuck Schumer et la sénatrice Joni Ernst, lors de la marche pour Israël sur le National Mall à Washington, le 14 novembre 2023. (Crédit : AP Photo/Mark Schiefelbein)
  • Des manifestants en soutien à Israël rassemblés pour dénoncer l'antisémitisme et appeler à la libération des otages de Gaza, sur le National Mall à Washington, le 14 novembre 2023. (Crédit : ROBERTO SCHMIDT / AFP)
    Des manifestants en soutien à Israël rassemblés pour dénoncer l'antisémitisme et appeler à la libération des otages de Gaza, sur le National Mall à Washington, le 14 novembre 2023. (Crédit : ROBERTO SCHMIDT / AFP)
  • Noa Fay, étudiante à l'Université de Columbia, lors du rassemblement pour Israël à Washington, le 14 novembre 2023. (Crédit : Capture d'écran/YouTube)
    Noa Fay, étudiante à l'Université de Columbia, lors du rassemblement pour Israël à Washington, le 14 novembre 2023. (Crédit : Capture d'écran/YouTube)
  • Le chef de la majorité au Sénat Chuck Schumer prenant la parole lors d'un rassemblement pro-Israël, à Washington, le 14 novembre 2023. (Crédit : Capture d'écran YouTube)
    Le chef de la majorité au Sénat Chuck Schumer prenant la parole lors d'un rassemblement pro-Israël, à Washington, le 14 novembre 2023. (Crédit : Capture d'écran YouTube)
  • L'ambassadeur d'Israël aux États-Unis, Mike Herzog, au rassemblement pro-israélien à Washington, le 14 novembre 2023. (Crédit : Capture d'écran/YouTube)
    L'ambassadeur d'Israël aux États-Unis, Mike Herzog, au rassemblement pro-israélien à Washington, le 14 novembre 2023. (Crédit : Capture d'écran/YouTube)
  • Le pasteur controversé John Hagee prenant la parole lors d'un rassemblement pro-Israël, à Washington, le 14 novembre 2023. (Crédit : Capture d'écran YouTube)
    Le pasteur controversé John Hagee prenant la parole lors d'un rassemblement pro-Israël, à Washington, le 14 novembre 2023. (Crédit : Capture d'écran YouTube)
  • Des Américains assistent à un rassemblement pro-israélien à Washington, le 14 novembre 2023. (Capture d'écran/X)
    Des Américains assistent à un rassemblement pro-israélien à Washington, le 14 novembre 2023. (Capture d'écran/X)
  • Rachel Goldberg s'adressant à un rassemblement pro-Israël, à Washington, le 14 novembre 2023. (Crédit : Capture d'écran YouTube)
    Rachel Goldberg s'adressant à un rassemblement pro-Israël, à Washington, le 14 novembre 2023. (Crédit : Capture d'écran YouTube)
  • Anila Ali, une militante pakistanaise américaine musulmane et militante des droits des femmes, au rassemblement pour Israël à Washington, le 14 novembre 2023. (Crédit : Capture d'écran/YouTube)
    Anila Ali, une militante pakistanaise américaine musulmane et militante des droits des femmes, au rassemblement pour Israël à Washington, le 14 novembre 2023. (Crédit : Capture d'écran/YouTube)
  • L'envoyée américaine contre l'antisémitisme Deborah Lipstadt s'adressant à un rassemblement pro-Israël, à Washington, le 14 novembre 2023. (Crédit : Capture d'écran/Youtube)
    L'envoyée américaine contre l'antisémitisme Deborah Lipstadt s'adressant à un rassemblement pro-Israël, à Washington, le 14 novembre 2023. (Crédit : Capture d'écran/Youtube)
  • Alana Zeitchik prenant la parole lors d'un rassemblement pro-Israël, à Washington, le 14 novembre 2023. (Crédit : Capture d'écran/YouTube)
    Alana Zeitchik prenant la parole lors d'un rassemblement pro-Israël, à Washington, le 14 novembre 2023. (Crédit : Capture d'écran/YouTube)
  • Des Américains assistant à un rassemblement pro-Israël, à Washington, le 14 novembre 2023. (Crédit : Charlie Summers/Times of Israel)
    Des Américains assistant à un rassemblement pro-Israël, à Washington, le 14 novembre 2023. (Crédit : Charlie Summers/Times of Israel)

290 000 personnes selon les organisateurs se sont rassemblées mardi dans la capitale américaine en soutien à Israël, en guerre contre le Hamas depuis l’attaque sanglante du groupe terroriste palestinien le 7 octobre. L’évènement a eu lieu sur le National Mall à Washington, grande esplanade qui s’étend du Capitole au Mémorial de Lincoln.

Le rassemblement visait à demander la libération des 240 personnes prises en otage lors de l’attaque du Hamas contre Israël, et aussi à lutter contre l’antisémitisme et exprimer le soutien américain à Israël, selon la Jewish Federation of Greater Washington, l’une des associations organisatrices.

Des bus et des vols vers la capitale américaine avaient été organisés par les fédérations juives locales, les écoles, les synagogues, les groupes d’expatriés israéliens et les centres communautaires juifs, tandis que de nombreux autres se sont rendus par leurs propres moyens à cette grande « Marche pour Israël ».

Un fort dispositif de sécurité avait été mis en place, avec des chasse-neige et véhicules militaires bloquant les rues, l’érection de barrières et une fouille systématique des sacs des participants, ont constaté des journalistes de l’AFP sur place.

Des pancartes avec des slogans « Anéantissons le Hamas », des drapeaux israéliens et des tee-shirts avec l’inscription « Ramenez-les chez eux », en référence aux otages, étaient visibles dans la foule.

Des Américains assistant à un rassemblement pro-Israël, à Washington, le 14 novembre 2023. (Crédit : Yoni Charash)

Le président israélien Isaac Herzog a fait une allocution par vidéo et des familles d’otages ont aussi pris la parole, tout comme des élus américains tels que le président républicain de la Chambre des représentants, Mike Johnson, et le chef de la majorité démocrate du Sénat, Chuck Schumer.

« Aujourd’hui, nous nous rassemblons, comme une famille, une grande ‘mishpa’ha’, pour marcher pour Israël. Nous marchons pour les bébés, les garçons et les filles, les femmes et les hommes pris en otage par le Hamas », a déclaré Herzog.

« Nous marchons pour le droit de chaque Juif à vivre fièrement et en toute sécurité en Amérique, en Israël et dans le monde entier. Par-dessus tout, nous nous rassemblons pour défendre le bien contre le mal, la moralité humaine contre la soif de sang. Nous marchons pour que la lumière l’emporte sur les ténèbres », a-t-il ajouté.

Le président israélien Isaac Herzog dans un discours vidéo depuis Jérusalem, lors du rassemblement pour Israël au National Mall à Washington, le 14 novembre 2023. (Crédit : AP Photo/Manuel Balce Ceneta)

« Nous sommes à vos côtés et nous ne nous arrêterons pas tant que vous n’aurez pas obtenu toute l’aide dont vous avez besoin », a lui déclaré Chuck Schumer avant d’entraîner les manifestants dans des chants « Am Yisrael Chaï ».

Puis Mike Johnson a déclaré que « les appels au cessez-le-feu étaient scandaleux ».

« Israël cessera sa contre-offensive lorsque le Hamas cessera d’être une menace pour l’État juif », a déclaré Johnson sous les acclamations.

« Nous avons entendu de nombreux échos du cri de ralliement du Hamas ‘De la rivière à la mer’ et je suis convaincu que beaucoup de ces étudiants qui participent à ces manifestations ne comprennent pas qu’il s’agit d’un appel explicite à l’extermination d’Israël », a-t-il poursuivi.

De gauche à droite : le président de la Chambre Mike Johnson, le chef de la minorité parlementaire Hakeem Jeffries, le chef de la majorité au Sénat Chuck Schumer et la sénatrice Joni Ernst, lors de la marche pour Israël sur le National Mall à Washington, le 14 novembre 2023. (Crédit : AP Photo/Mark Schiefelbein)

Dans la foule, Sergei Kravchick, 64 ans, qui possède la nationalité israélienne et réside à Long Island dans l’État de New York, a déclaré : « Nous soutenons Israël bien entendu… Pour moi, nous faisons exactement ce que nous devons faire. »

« Je prie pour la paix mais une paix obtenue grâce à une victoire afin que ce cycle de violence cesse », a expliqué Mark Moore, qui dit soutenir Israël car « ils célèbrent la vie » au contraire des forces du Hamas qu’il accuse de « célébrer la mort ». « Nous prions pour les personnes innocentes des deux côtés », a ajouté le quadragénaire, pasteur chrétien à Chicago.

Ce rassemblement a pris place après de nombreuses manifestations à travers le pays ces dernières semaines réclamant « un cessez-le-feu » à Gaza, pilonné par les bombardements israéliens de représailles, et fustigeant la politique américaine de soutien à Israël.

En Israël, au moins 1 200 personnes ont été tuées selon les autorités depuis le début du conflit, en majorité des civils massacrés le jour de l’attaque du Hamas en territoire israélien. En réponse, Israël a déclaré vouloir « anéantir » le Hamas, et les troupes israéliennes opèrent actuellement en force à Gaza.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.