Randolph Louis Braham, expert de la Shoah, s’éteint à 95 ans
Rechercher

Randolph Louis Braham, expert de la Shoah, s’éteint à 95 ans

Le double lauréat du Prix du livre national juif a eu une attaque cardiaque fatale quelques heures avant une conférence

Le professeur émérite de l'université CUNY et directeur de l'institut Rosenthal   Randolph Louis Braham, le 11 octobre 2011 (Crédit :  AP Photo/MTI, Lajos Soos)
Le professeur émérite de l'université CUNY et directeur de l'institut Rosenthal Randolph Louis Braham, le 11 octobre 2011 (Crédit : AP Photo/MTI, Lajos Soos)

Randolph Louis Braham, deux fois lauréat du Prix du livre national juif pour ses travaux sur la Shoah en Hongrie et membre fondateur du musée du mémorial de la Shoah américain, est décédé. Il était âgé de 95 ans.

Braham était né en Roumanie et ses parents ainsi que ses frères et soeurs étaient morts à Auschwitz. En 1944, après avoir fui le service du travail au sein de l’armée hongroise en Ukraine, il avait été caché par un fermier chrétien qui s’appelait István Novák et qui a été ultérieurement distingué par Yad Vashem à Jérusalem comme Juste parmi les Nations. Braham était arrivé aux Etats-Unis en 1947, où il avait obtenu une maîtrise et un doctorat.

Son livre Politique du génocide : La Shoah en Hongrie, publié en deux volumes, avait remporté en 1981 le Prix du livre national juif. Il devait encore en être lauréat en 2014 pour son ouvrage Encyclopédie géographique de la Shoah en Hongrie, en trois tomes.

Braham a publié plus de 60 livres, la majorité consacrée à la Shoah en Hongrie, et il a été co-auteur ou à écrit des chapitres de 50 autres. Il a aussi fait paraître un nombre important d’articles spécialisés.

Il s’est éteint dimanche des suites d’une attaque cardiaque, quelques heures avant une conférence qu’il devait donner à l’institut Rosenthal d’études de la Shoah, à l’université de New York.

Il était né Adolf Ábrahám en Roumanie, et avait fréquenté une école élémentaire juive dans la ville natale de ses parents, à Des, dans le nord de la Transylvanie, qui avait été ré-annexée par le royaume hongrois en 1940.

Aux Etats-Unis, Braham avait obtenu une maîtrise au City College de New York en 1949, et un doctorat en Sciences politiques à la New School for Social Research en 1952. Il aura été professeur émérite à la CUNY, où il avait enseigné les sciences politiques comparatives de 1956 à 1992, âge où il devait prendre sa retraite.

Braham avait reçu plusieurs médailles en Hongrie mais il les avait rendues après que le Premier ministre Viktor Orban a salué, en 2014, Miklos Horthy, qui avait dirigé le pays suite à la désintégration de l’empire austro-hongrois après la Première guerre mondiale. Horthy avait été un allié de Hitler qui avait supervisé le meurtre de plus de 500 000 victimes de la Shoah avec l’Allemagne nazie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...