Israël en guerre - Jour 195

Rechercher

Record d’exportations d’armes israéliennes, dont un quart vers des pays arabes

Le ministère de la Défense a indiqué que les livraisons vers les "pays des Accords d'Abraham" ont représenté 2,7 milliards d'euros l'an dernier, soit 24 % du total

Israël et les États-Unis effectuant un test réussi de leur système de défense antimissile avancé Arrow 3, le 22 janvier 2019. (Crédit : Organisation de défense antimissile/Ministère de la Défense)
Israël et les États-Unis effectuant un test réussi de leur système de défense antimissile avancé Arrow 3, le 22 janvier 2019. (Crédit : Organisation de défense antimissile/Ministère de la Défense)

Les exportations israéliennes d’armement ont atteint un record en 2022, et près d’un quart d’entre elles étaient destinées à des pays arabes avec lesquels Israël a récemment normalisé ses relations, a annoncé mercredi le ministère de la Défense israélien.

En 2021, les exportations à destination de ces pays avaient représenté 789 millions d’euros, soit 9 % du total, selon cette même source.

À partir de 2020, Israël a normalisé ses relations avec les Émirats arabes unis, Bahreïn, le Maroc et le Soudan dans le cadre des Accords d’Abraham, sous l’impulsion des États-Unis.

Ces accords ont brisé une position commune arabe selon laquelle aucune entente n’était possible avec Israël sans résolution préalable du conflit israélo-palestinien. Ils ont été dénoncés comme une « trahison » par les Palestiniens.

« L’instabilité mondiale augmente la demande pour les systèmes de défense aériens israéliens, les drones et les missiles et nous travaillons de façon continue pour préserver nos moyens et les renforcer », a indiqué le directeur-général du ministère israélien, Eyal Zamir, d’après le communiqué.

Selon le ministère, ces exportations ont doublé au cours des neuf dernières années, atteignant la somme record de 11,5 milliards d’euros en 2022.

En 2022, les drones ont représenté un quart des exportations et les « missiles, roquettes et système de défense anti-aériens » ont représenté 19 %, ajoute le texte.

Selon une source gouvernementale allemande, Berlin cherche à débloquer 4 milliards d’euros pour se doter du système de défense antimissiles israélien « Arrow 3 ». D’après la même source, la commission budgétaire du Bundestag devait débloquer mercredi une première enveloppe de 560 millions d’euros pour un accord pré-contractuel avec Israël.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.