Réouverture des centres commerciaux, marchés de plein air et salles de sport
Rechercher

Réouverture des centres commerciaux, marchés de plein air et salles de sport

Le déconfinement amorcé en début de semaine s'accompagne d'une baisse du nombre de nouveaux cas ; le ministère de la Santé a fait état d'un nouveau décès lié au Covid-19

Un homme prend la température d'un client au marché Mahane Yehouda, le 4 mai 2020. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)
Un homme prend la température d'un client au marché Mahane Yehouda, le 4 mai 2020. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

Les centres commerciaux, les marchés de plein air et les salles de sport ont été autorisés à rouvrir jeudi matin, alors qu’Israël amorce un retour à la normale et que la tendance à la baisse du nombre de cas de coronavirus se poursuit, les nouvelles contaminations quotidiennes ne s’élevant désormais qu’à quelques dizaines par jour.

Les réouvertures de jeudi ont été annoncées lundi dans le cadre d’un déconfinement massif. La plupart des interdictions ont déjà été levées dès lundi.

Les taux d’infection ont considérablement diminué ces derniers jours, le nombre de nouveaux cas sur des périodes de 24 heures étant constamment inférieur à 100 depuis le début de la semaine.

Cette tendance s’est poursuivie mercredi soir. Le ministère de la Santé a annoncé 33 nouvelles contaminations au cours des dernières 24 heures. Cependant le chiffre total cumulé de 16 310 cas était inférieur au bilan annoncé mercredi matin, ce qui soulève des questions quant aux calculs du ministère.

Le porte-parole n’a pas immédiatement répondu à notre demande d’éclaircissement.

Selon le ministère, 239 personnes ont succombé au Covid-19. Un seul décès a été annoncé hier.

Jeudi, 89 patients se trouvent dans un état grave, dont 69 sous respiration artificielle, et 62 sont dans un état modéré. Moins de 5 000 tests de dépistage du Covid-19 ont été pratiqués mercredi, selon le ministère.

Les centres commerciaux et les marchés sont fermés depuis mi-mars, dans le cadre des mesures instaurées par le gouvernement israélien pour enrayer la propagation du virus, et ce, au prix d’innombrables emplois.

Une membre de l’équipe médicale de Shaare Zedek, portant un équipement de protection, prélève un échantillon sur une femme pour tester la présence du coronavirus (COVID-19), à l’extérieur de l’unité réservée au coronavirus à l’hôpital Shaare Zedek de Jérusalem, le 20 avril 2020. (Nati Shohat/Flash90)

S’ils ont été autorisés à rouvrir, ils doivent néanmoins respecter un certain nombre de consignes : limiter le nombre de clients à l’intérieur à une personne par 20 mètres-carrés et garantir qu’une distance de deux mètres soit observée entre chaque client.

Ils ont aussi l’obligation d’afficher le nombre maximal de clients acceptés dans leur magasin, et ces derniers ne sont pas autorisés à manger sur place. Les files d’attente doivent être signalisées de sorte que les clients sachent où se placer en respectant la distanciation physique. Des stations avec du désinfectant doivent être installées dans les centres commerciaux et les marchés de plein air.

De plus, l’accès aux marchés de plein air est conditionné au port du masque.

Aucune restriction particulière n’a été annoncée pour les salles de sport, mais elles devraient restreindre l’accès à certains de leurs services, notamment les douches et les serviettes fournies par l’établissement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...