Reuven Rivlin souhaite aux Juifs du monde entier une bonne année
Rechercher

Reuven Rivlin souhaite aux Juifs du monde entier une bonne année

Le président israélien déclare que les malheurs de l'année qui vient de s'écouler rappelleront au peuple juif sa solidarité les uns envers les autres

Le président Reuven Rivlin adresses ses vœux pour Rosh Hashanah aux Juifs du monde entier, le 17 septembre 2020 (Capture écran)
Le président Reuven Rivlin adresses ses vœux pour Rosh Hashanah aux Juifs du monde entier, le 17 septembre 2020 (Capture écran)

À l’approche de Rosh HaShana, le président Reuven Rivlin a souhaité aux communautés juives du monde entier un retour à la vie normale dans l’année à venir, et un renforcement des liens entre Israël et la diaspora.

Dans une vidéo en anglais, Rivlin a noté que l’année écoulée avait été marquée par des « hauts et des bas » au cours desquels les dirigeants mondiaux se sont engagés à lutter contre l’antisémitisme et qui ont vu Israël signer des accords de paix avec deux nations arabes du Golfe, mais qui ont également vu l’avènement de la pandémie de coronavirus et les tragédies qu’elle a entraînées.

« Nous avons perdu des êtres chers. Nos écoles, nos synagogues et nos centres communautaires ont été fermés, et nous sommes toujours confrontés à une grande incertitude quant à l’avenir », a déclaré M. Rivlin.

Il a exprimé l’espoir que des remèdes contre le coronavirus seraient bientôt trouvés, et a ajouté qu’il espérait et croyait que « cette période nous a rappelé que « tout Israël est responsable les uns des autres » – le peuple juif tout entier est une famille… ce qui nous unit est bien plus grand que ce qui nous divise ».

« De Jérusalem, je voudrais vous souhaiter à tous une bonne et douce nouvelle année ! Que vous soyez tous bénis de bonheur, de joie et de bonne santé. »

En début de semaine, Rivlin a fait un discours télévisé aux heures de grande écoute dans lequel il s’est excusé auprès des Israéliens pour l’échec du gouvernement à contenir la pandémie.

« Je sais que nous n’avons pas fait assez en tant que dirigeants pour mériter votre attention. Vous nous avez fait confiance et nous vous avons laissé tomber », a concédé M. Rivlin. Il a appelé le gouvernement à regagner la confiance du public dans sa lutte contre le virus.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...