Rivlin et le maire de Londres à un match entre enfants juifs et arabes
Rechercher

Rivlin et le maire de Londres à un match entre enfants juifs et arabes

"Cela n'est qu'un exemple de coexistence entre Juifs et Arabes en Israël. qui peut être un exemple pour nos relations avec nos voisins palestiniens, et pour toute la région", a dit le président

Le president Reuven Rivlin participe avec le maire de Londres Boris Johnson à un match de football entre enfants juifs et arabes le 10 novembre 2015 à Jérusalem (Photo: Porte parole de Reuven Rivlin)
Le president Reuven Rivlin participe avec le maire de Londres Boris Johnson à un match de football entre enfants juifs et arabes le 10 novembre 2015 à Jérusalem (Photo: Porte parole de Reuven Rivlin)

Le président d’Israël Reuven Rivlin a inauguré hier (mardi) en compagnie du député-maire de Londres, Boris Johnson, la nouvelle saison de football de l’organisation « Equalizer » à Jérusalem, qui œuvre dans environ 140 écoles à travers le pays afin de construire la confiance et la compréhension entre enfants juifs et arabes.

Le président et le maire ont discuté avec des enfants et les ont rejoint pour un match amical.

Avant le match, qui s’est tenu à Jérusalem, les deux personnalités se sont entretenues pour parler de l’importance des projets de coexistence – tel que Equalizer qui est soutenu par l’ambassade britannique en Israël – et des possibilités d’approfondir la coopération entre Israël et le Royaume-Uni.

Le président et le maire de Londres ont ensuite été reçus sur le terrain de football par des enfants âgés de 10 à 12 ans, représentant les équipes de l’école juive de Geulim, et de l’école arabe d’Ein Rafa.

Le président Rivlin a accueilli le maire de Londres et sa délégation, et les a remerciés pour soutenir le projet.

Il a déclaré : « Je suis ravi de participer à cette initiative, qui est soutenue par l’ambassade britannique, et qui travaille à rassembler tous les citoyens d’Israël à travers le sport. Aujourd’hui, nous voyons des jeunes Israéliens – des enfants juifs et musulmans – jouer au football et pas seulement l’un contre l’autre, mais ensemble. Cela n’est qu’un exemple parmi d’autres de coexistence entre Juifs et Arabes en Israël. Nous coopérons à Jaffa, à Akko, à Jérusalem, et à travers le pays. Cette coexistence peut être un exemple pour nos relations avec nos voisins palestiniens, et pour toute la région. »

Boris Johnson a remercié le président Rivlin pour son accueil chaleureux, et a exprimé sa fierté pour l’occasion de visiter Israël, et surtout Jérusalem.

« Réunir les jeunes à travers le sport, leur enseigner l’amitié, l’estime de soi, et la façon de travailler en équipe, c’est une chose merveilleuse à voir, » a-t-il noté.

Le président et le maire, ont donne ensuite le coup d’envoi du match amical entre les enfants arabes et juifs – unissant leurs force pour marquer un but.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...