Robert Kraft annoncé comme le lauréat du prix Genesis 2019
Rechercher

Robert Kraft annoncé comme le lauréat du prix Genesis 2019

Il recevra le « Nobel juif » pour son implication envers Israël, l'égalité et la justice sociale et reversa la récompense d'1 million de dollars à la lutte contre l'antisémitisme

Robert Kraft, philanthrope et propriétaire des New England Patriots, lauréat du Prix Genesis 2019. (Crédit : Genesis Prize Foundation)
Robert Kraft, philanthrope et propriétaire des New England Patriots, lauréat du Prix Genesis 2019. (Crédit : Genesis Prize Foundation)

La fondation Genesis a désigné Robert Kraft, célèbre philanthrope américain et propriétaire de l’équipe de football New England Patriots gagnant du prix Genesis 2019.

Remis chaque année et accompagné d’une récompense d’1 million de dollars, le prix Genesis, surnommé le « Nobel juif » par le Time Magazine, met à l’honneur des individus exceptionnels pour leur réussite professionnelle sans pareille, leur contribution au bien de l’humanité et leur engagement envers les valeurs juives et Israël. Le Premier ministre israélien remettra son prix à Robert Kraft lors d’une cérémonie de gala qui se tiendra à Jérusalem en juin.

Fidèle à la tradition du prix Genesis, M. Kraft a décidé de renoncer à la récompense d’1 million de dollars afin que les fonds puissent être distribués, en son honneur, à des organismes combattant l’antisémitisme, la « délégitimation » de l’état d’Israël, ainsi que d’autres formes de préjugés.

Cela fait des années que M. Kraft s’élève publiquement contre ce type de préjugés et qu’il fait de généreux dons à des associations qui luttent, entre autres, contre l’antisémitisme et la « délégitimation » de l’état d’Israël.

Récemment, au fait des tendances se dessinant aux États-Unis et en Europe, M. Kraft s’est engagé publiquement à poursuivre ses efforts pour vaincre l’antisémitisme et les crimes haineux.

Parmi les actions entreprises, Kraft a annoncé que New England Revolution, une équipe jouant dans la Major League Soccer et lui appartenant, accueillerait le Chelsea Football Club (Royaume-Uni) au Gillette Stadium de Foxborough (Massachusetts, États-Unis) pour un match caritatif au mois de mai. Tous les bénéfices du match, ainsi qu’une contribution personnelle d’1 million de dollars de la part de M. Kraft, seront reversés à des initiatives visant à lutter contre les préjugés, y compris l’antisémitisme.

Le président de l’opposition Isaac Herzog prend la parole devant un groupe d’experts lors du Forum économique mondial de Davos, en Suisse, le 25 janvier 2018. (Crédit : autorisation)

« Je félicite Robert Kraft dans sa décision de se dévouer et de consacrer les fonds du prix Genesis à la lutte contre l’antisémitisme, la « délégitimation » de l’état d’Israël et les crimes motivés par la haine raciale », a affirmé Isaac Herzog, président du comité de sélection du prix Genesis et président exécutif de l’Agence juive pour Israël. « La montée de l’antisémitisme est une menace non seulement pour les Juifs, mais également pour le tissu social de toute société démocratique dans laquelle elle se produit. Nous ne pouvons pas nous détourner de ce que l’Histoire a déjà prouvé. Il nous faut agir dès maintenant. »

« C’est un honneur de recevoir ce prix et je remercie la fondation Genesis d’accepter que les fonds de cette récompense soient reversés à une cause si juste », a déclaré Kraft. « Ce prix accroît la possibilité que j’ai de susciter une prise de conscience quant à ces problèmes et de lever des fonds supplémentaires pour lutter contre l’antisémitisme, les tentatives de délégitimation d’Israël et toute autre forme de préjugé. Il est primordial de continuer à soutenir les organisations qui ont pour but de lutter contre les préjugés en établissant des liens et en réunissant des personnes d’origines différentes. »

La juge Ruth Bader Ginsburg avec le cofondateur du Prix Genesis Stan Polovets, Jérusalem, le 10 juillet 2018. (Crédit : PRNewsfoto/The Genesis Prize Foundation)

« Nous sommes ravis d’accueillir Robert Kraft au sein de la famille des lauréats du prix Genesis », a déclaré Stan Polovets, co-fondateur et président de la fondation Genesis. « Je ne pouvais imaginer de personne plus appropriée pour marcher dans les pas de Ruth Bader Ginsburg, la juge de la Cour suprême des États-Unis que nous avons distinguée en juillet dernier. Tout comme elle, Robert Kraft a passé la majeure partie de sa vie à prôner une société plus juste, ainsi que davantage de justice et d’inclusion. C’est l’un des philanthropes les plus généreux de ce monde et ses dons de bienfaisance représentent l’essence même des valeurs juives du Tikkoun Olam, qui signifie « réparer le monde ».

« Au nom de la fondation, je peux affirmer que nous avons hâte de commencer à travailler avec Robert en utilisant le sport pour lutter contre l’antisémitisme et toute autre forme de haine et de préjugé », a-t-il ajouté.

Cette récompense intervient à une période alarmante marquée par une résurgence de l’antisémitisme ainsi que d’autres crimes guidés par la haine raciale et ethnique. Au Royaume-Uni, des niveaux records d’incidents antisémites ont été enregistrés l’an dernier, incidents qui comptent des faits de rue, des groupes organisés ou encore des partis politiques traditionnels. En 2018, plus de 100 actes antisémites par mois ont été rapportés par le Community Service Trust – un organisme de contrôle de la sécurité de la communauté juive – au Royaume-Uni.

Si l’on considère d’autres pays européens, on constate que l’an dernier, une moyenne de quatre incidents antisémites par jour a été signalée en France et en Allemagne (actes physiquement non violents compris). Une étude menée par l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne montre que 89 % des Juifs européens ont senti une montée de l’antisémitisme dans leur pays au cours des 12 derniers mois. De même, un sondage réalisé par la CNN l’an dernier indique qu’un Européen sur dix admet avoir un préjugé défavorable sur les personnes juives.

Un mémorial de fortune devant la synagogue Tree of Life à la suite d’une fusillade meurtrière à Pittsburgh, Pennsylvanie, le 29 octobre 2018. (Crédit : Matt Rourke/AP)

Aux États-Unis, le FBI a confirmé une augmentation de 37 % des actes antisémites entre 2016 et 2017, tandis qu’en Europe, de violentes attaques contre la communauté juive se sont produites au cours des dernières années et ont fait des victimes à Bruxelles, Paris, Toulouse, Marseille et ailleurs. Dans la même veine, la synagogue Tree of Life de Pittsburgh a été la scène d’une véritable tragédie en octobre 2018 : 11 membres de cette congrégation juive ont été tués lors d’une attaque antisémite, la plus mortelle de l’histoire américaine.

Robert Kraft devient la septième personnalité à recevoir le prix Genesis. Parmi les précédents lauréats, on compte Ruth Bader Ginsburg, juge à la Cour suprême des États-Unis, qui a reçu le prix pour l’accomplissement d’une vie ; Michael Bloomberg, ancien maire de New York ; Michael Douglas, acteur, producteur et militant pour la paix ; Itzhak Perlman, célèbre violoniste ; Anish Kapoor, sculpteur et défenseur des réfugiés ; et enfin, l’actrice Natalie Portman, l’une des leaders du mouvement pour l’émancipation des femmes.

Le propriétaire de l’équipe des Patriots de Nouvelle Angleterre Robert Kraft avec à la main le Trophée Vince Lombardi durant le Superbowl au NRG Stadium , le 5 février 2017 à Houston, au Texas (Crédit : Tom Pennington/Getty Images/AFP)

Robert Kraft est le fondateur, président et PDG de Kraft Group, la société holding de la famille Kraft dont le portefeuille d’activités très diversifié inclut notamment l’un des conglomérats privés de papier et d’emballage les plus importants au monde. Il est connu mondialement comme étant le propriétaire des New England Patriots, une équipe de la National Football League qui, lorsqu’il la rachète en 1994, ne se démarque pas vraiment par son brio. Avec son aide, elle devient en quelques années l’une des meilleures équipes professionnelles de l’histoire du sport. Sous la houlette de Kraft depuis 25 ans, les Patriots ont participé à neuf Super Bowls de légende, remporté cinq championnats de NFL, et détiennent le pourcentage de victoires le plus important de l’histoire américaine, tous sports confondus.

Né au sein d’une famille juive pratiquante, Robert Kraft a appris dès le plus jeune âge l’importance d’aider son prochain. Kraft et ses différentes fondations ont reversé près d’un demi milliard de dollars à des œuvres caritatives axées sur l’éducation, la santé et sur des programmes favorisant la diversité culturelle et la compréhension interconfessionnelle. Kraft est également l’un des plus importants donateurs pour les causes juives et israéliennes, ainsi qu’un investisseur majeur de l’économie israélienne.

Le prix Genesis récompense au niveau international la réussite et la contribution juive au bien de l’humanité. Lancé en 2013, le prix est financé grâce à un fonds de dotation permanent de 100 millions de dollars établi par la fondation Genesis. Tous les précédents lauréats ont choisi des causes qui leur tenaient à cœur et ont fait don de la récompense reçue à des initiatives philanthropiques soutenant ces causes.

Parmi ces initiatives, on compte le soutien à l’entrepreneuriat social basé sur les valeurs juives, l’intégration des familles mixtes au sein de la communauté juive, l’amélioration de la qualité de vie des individus ayant des besoins spécifiques, la participation au désamorçage de la crise des réfugiés et la promotion de l’égalité des femmes. Les lauréats ne se sont pas contentés de reverser des fonds à ces causes, ils se sont également engagés sur des initiatives à long terme aux côtés de la fondation Genesis.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...