Sept incendies déclenchés par des ballons incendiaires dans le sud d’Israël
Rechercher

Sept incendies déclenchés par des ballons incendiaires dans le sud d’Israël

Une serre a été endommagée dans la région d'Eshkol ; aucun blessé n'a été signalé

Une terre dans le sud d'Israël, près de la frontière de Gaza, brûlée par des ballons incendiaires envoyés depuis Gaza. (Moshe Baruchi/KKL-JNF/autorisation)
Une terre dans le sud d'Israël, près de la frontière de Gaza, brûlée par des ballons incendiaires envoyés depuis Gaza. (Moshe Baruchi/KKL-JNF/autorisation)

Les équipes de pompiers ont travaillé à l’extinction d’au moins sept incendies vendredi dans le sud d’Israël, probablement causés par des ballons lestés de dispositifs incendiaires qui ont été lancés depuis la bande de Gaza, selon les médias israéliens.

Cinq feux ont brûlé dans la forêt de Kissufim, dans la forêt de Be’eri et près du lit de la rivière Habesor, des endroits classés réserves naturelles situés près de la frontière entre Israël et Gaza, a déclaré un porte-parole du Fonds national juif.

L’un des ballons a atterri sur une serre, causant de légers dégâts, a rapporté le radiodiffuseur public Kan.

Le personnel du Fonds national juif, les services d’incendie et de secours et les agents de sécurité locaux ont travaillé pour éteindre les incendies. Les services d’incendie et de sauvetage ont déclaré que la plupart des feux étaient de petite taille et qu’ils ont été rapidement maîtrisés.

Il n’y a eu aucun rapport faisant état de blessures ou de danger pour les villes voisines.

À Gaza, ce que l’on appelle « l’unité indépendante de ballons », Ibna Al-Zuwari, a déclaré vendredi qu’elle avait lancé des engins incendiaires vers Israël après avoir averti un jour plus tôt que « ce n’était que le début ».

Jeudi, au moins six feux ont été déclenchés dans le sud d’Israël par des ballons porteurs d’engins incendiaires lancés depuis Gaza.

Lundi, deux ballons transportant des engins explosifs présumés, apparemment lancés depuis la bande de Gaza, ont atterri dans le sud d’Israël, selon les autorités locales, ce qui constitue la première attaque de ce type depuis des mois. Les explosifs présumés ont été trouvés dans des champs agricoles de la communauté de Kfar Aza, à l’est de la ville de Gaza.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...