Seychelles : Plus de quarantaine pour les voyageurs venant ou allant en Israël
Rechercher

Seychelles : Plus de quarantaine pour les voyageurs venant ou allant en Israël

Le transporteur Arkia a annoncé que les vols vers cette nation insulaire d'Afrique de l'est, destination touristique prisée, reprendront le 24 novembre

Une plage des Seychelles, le 1 mars 2019. (Crédit : AP Photo/David Keyton)
Une plage des Seychelles, le 1 mars 2019. (Crédit : AP Photo/David Keyton)

Les Seychelles ont annoncé, samedi, que la nation avait placé Israël dans la catégorie des pays « verts » et que les voyageurs venant du pays n’auraient pas l’obligation de se mettre en quatorzaine.

Suite à cette annonce, le transporteur aérien israélien Arkia a fait savoir que ses vols vers cette nation insulaire africaine, prisée par les touristes, reprendraient le 24 novembre.

Les voyageurs devront présenter un test de dépistage négatif au coronavirus et signer une déclaration sanitaire avant de s’envoler vers le pays.

Alors que l’Europe est actuellement en proie à une nouvelle épidémie de COVID-19, l’Etat juif a récemment ajouté l’Italie, l’Allemagne et la Grèce à la liste des pays présentant un fort taux d’infection. Les voyageurs revenant en Israël en provenance de ces États devront se mettre à l’isolement pendant quatorze jours.

D’autres pays européens – Lettonie, Lituanie et Serbie – qui font face à une recrudescence du nombre de cas de coronavirus ont aussi été ajoutés sur la liste des nations « rouges », a noté le ministère dans un communiqué.

Le ministère a vivement recommandé aux voyageurs de contrôler les exigences de leurs pays de destination et, en particulier, leurs politiques mises en place pour les personnes arrivant de l’Etat juif.

Les passagers à l’aéroport international Ben-Gurion pendant un confinement national, le 24 septembre 2020 (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

Israël a levé une mesure impopulaire qui interdisait aux citoyens de quitter le pays par avion le 15 octobre dans le cadre des démarches initiales visant à alléger les directives induites par le confinement national mis en place pour lutter contre le coronavirus. Cette interdiction avait fait partie d’une série de limitations qui s’étaient ajoutées en date du 25 octobre, avec pour objectif de renforcer le confinement qui avait commencé une semaine auparavant.

Israël a enregistré plus de 300 000 cas de coronavirus et plus de 2 500 morts sur une population de neuf millions de personnes. Le taux des nouvelles infections se réduit toutefois, avec 700 à 800 nouveaux cas par jour qui ont été rapportés la semaine dernière, contre 7 500 la veille du jour où l’interdiction des vols à l’étranger avait été introduite.

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...