Rechercher

Sheba forme des soignants palestiniens aux soins à distance pour femmes enceintes

L'hôpital lance le programme OB-GYN Beyond pour améliorer le suivi des femmes de Hébron en éliminant certains obstacles logistiques, bureaucratiques et sécuritaires

Des soignants palestiniens sont formés aux soins à distance pour femmes enceintes à l'hôpital Sheba, dans cette photo non datée (Crédit : Courtoisie)
Des soignants palestiniens sont formés aux soins à distance pour femmes enceintes à l'hôpital Sheba, dans cette photo non datée (Crédit : Courtoisie)

Un hôpital israélien vient de lancer un programme visant à former des professionnels de la santé palestiniens pour fournir des soins à distance aux femmes enceintes de la région de Hébron, en Cisjordanie.

Dans le cadre de l’initiative OB-GYN Beyond de l’hôpital Sheba, annoncée mardi, des soignants palestiniens ont été formés à l’utilisation de technologies de télésanté qui leur permettront de surveiller à distance la santé des mères et de leur fœtus.

Gynécologues, sages-femmes, infirmières, pédiatre, nutritionniste, physiothérapeute et psychologue ont reçu une formation et bénéficieront d’un soutien clinique sur une base bimensuelle de la part de l’hôpital, a précisé l’hôpital Sheba dans un communiqué.

Une vidéo publiée par l’hôpital donne à voir une partie de la formation, dispensée en anglais.

Le programme est mené en collaboration avec le projet Rozana, chargé de faire venir des patients palestiniens de Cisjordanie et de la bande de Gaza dans des hôpitaux israéliens, et de former les soignants palestiniens.

L’organisation a déclaré que l’initiative avait vocation à permettre que des femmes qui, autrement, auraient du mal à accéder aux soins de santé prénatals, bénéficient des soins dont elles ont besoin.

« Permettre aux Palestiniens de prodiguer des soins de santé au sein-même de communautés isolées jette les bases de l’autonomie d’un peuple », a déclaré Ronit Zimmer, directrice exécutive du projet Rozana.

« La formation dispensée à l’hôpital Sheba permettra aux soignants de ces communautés d’exploiter des cliniques virtuelles dans des régions isolées, contournant ainsi de nombreux obstacles logistiques, bureaucratiques et sécuritaires pour les habitants à la recherche de soins de santé de qualité. »

Dans un communiqué, le directeur du programme OB-GYN Beyond a déclaré espérer que l’initiative améliorerait la santé des femmes enceintes palestiniennes.

« Notre objectif, chez OB-GYN Beyond, est de fournir aux femmes les soins dont elles ont besoin, où qu’elles se trouvent », a déclaré le Dr Avi Tsur, directeur du Women’s Health Innovation Center de l’hôpital Sheba.

« La télémédecine nous permet de combler les fractures géographiques, politiques et culturelles pour parvenir à de résultats optimaux en matière de santé. Nous sommes ravis de travailler avec le Projet Rozana pour atteindre cet objectif. »

La plupart des organisations d’aide internationales ne distinguent pas, sur le plan statistique, la Cisjordanie de la bande de Gaza pour les études menées en matière de santé maternelle et infantile, alors même que les deux zones relèvent de systèmes totalement distincts.

Photo illustrant une échographie effectuée sur une femme enceinte en Israël. (Crédit : Chen Leopold/Flash90)

Si l’on en croit les données de 2014, année la plus récente publiée par le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), si le taux de mortalité des femmes enceintes en Cisjordanie et dans la bande de Gaza a diminué, les femmes courent toujours un risque élevé de complications en raison de la saturation des établissements de santé, de la pauvreté et d’une alimentation de piètre qualité, ainsi que de l’impact du conflit.

Les données de la Banque mondiale montrent que la grande majorité des femmes palestiniennes de Cisjordanie et Gaza (99 %) bénéficient a minima d’une certaine forme de soins prénatals.

L’hôpital Sheba a annoncé la création de cette unité d’obstétrique-gynécologie à distance très peu de temps avant l’arrivée en Israël et en Cisjordanie du président américain, Joe Biden.

Biden devrait annoncer une augmentation des fonds alloués aux programmes de santé palestiniens lors d’une visite, vendredi, à l’hôpital Augusta Victoria de Jérusalem-Est.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...