Tlaib pourrait « faire sauter le Capitole », dit une politicienne juive de Floride
Rechercher

Tlaib pourrait « faire sauter le Capitole », dit une politicienne juive de Floride

Anabelle Lima-Taub, d'origine israélienne, a qualifié la députée démocrate d'origine palestinienne d'“antisémite aimant le Hamas” et refuse de revenir sur ses propos

L'élue de la Chambre des représentants des États-Unis, Rashida Tlaib, lors de la cérémonie d'investiture sous serment en ouverture du 116e Congrès des États-Unis à Washington, le 3 janvier 2019. (Crédit : SAUL LOEB/AFP)
L'élue de la Chambre des représentants des États-Unis, Rashida Tlaib, lors de la cérémonie d'investiture sous serment en ouverture du 116e Congrès des États-Unis à Washington, le 3 janvier 2019. (Crédit : SAUL LOEB/AFP)

Une femme politique juive du sud de la Floride a suggéré que la représentante Rashida Tlaib, une Palestino-américaine qui vient d’entrer au Congrès, pourrait « faire sauter le Capitole ».

Anabelle Lima-Taub, déléguée à Hallandale Beach depuis 2016, a également décrit Tlaib comme un « antisémite aimant le Hamas” dans un message sur Facebook.

Le poste, qui comprenait également un lien vers une pétition en ligne pour destituer Tlaib de ses fonctions, a été supprimé lundi après avoir été en ligne pendant près d’une semaine. Cela a suscité l’indignation dans les médias locaux et nationaux.

Lima-Taub, originaire d’Israël, a écrit dans le post : « Une antisémite qui aime le Hamas n’a pas sa place au gouvernement ! Elle est un danger et [je] ne voudrais pas qu’elle devienne martyre et fasse sauter le Capitole. »

Posted by Anabelle Lima-Taub on Wednesday, 8 November 2017

L’American Jewish Committee a critiqué ses propos.

« Nous avons de sérieux désaccords avec @RashidaTlaib, mais cette rhétorique haineuse dirigée contre elle est répugnante », a tweeté AJC. « Nous demandons à la commission du comté de Broward de prendre les mesures appropriées contre la déléguée en question. »

Ses collègues ont condamné le poste, mais n’ont pas appelé à sanctionner son auteur.

Tlaib, fille d’immigrants palestiniens, a appelé à une solution à un seul État au conflit israélo-palestinien et à une réduction de l’aide étrangère à Israël. Ce mois-ci, elle a laissé entendre que les partisans d’une série de projets de loi pro-israéliens « ont oublié quel pays ils représentent », soulevant le spectre de la double allégeance.

Lima-Taub est né à Haïfa, et a grandi à New York, selon le site Web du gouvernement de Hallandale Beach.

Elle a déclaré à la filiale de NBC Miami qu’elle n’avait pas l’intention de quitter son poste.

« J’exhorte tous ceux qui en ont été offensés, en particulier certains de mes collègues, à faire des recherches sur Google BDS, Google Hamas, Google Hezbollah, cherchez CAIR et les liens que Rashida Tlaib a avec ces groupes », a ajouté Lima-Taub.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...