Tourisme en Israël : l’un des pires pays en terme de compétitivité des prix
Rechercher

Tourisme en Israël : l’un des pires pays en terme de compétitivité des prix

Le pays se classe en revanche premier au Moyen-Orient dans les tableaux sur la santé et l’hygiène et les ressources humaines et la force de travail

Des visiteurs admirent la vue depuis une partie récemment rénovée de la promenade de Tel Aviv, le 21 février 2012. (Crédit : Moshe Shai / Flash90)
Des visiteurs admirent la vue depuis une partie récemment rénovée de la promenade de Tel Aviv, le 21 février 2012. (Crédit : Moshe Shai / Flash90)

Le Forum économique mondial, fondation basée à Genève, a publié son rapport sur la compétitivité en terme de tourisme et de voyage en 2019.

Dans son classement global sur la compétitivité, Israël se classe 57e sur 140. L’Espagne, la France et l’Allemagne sont sur le podium et le Yémen en fin de liste. Parmi ses voisins, l’Egypte s’est classée 65e, la Jordanie 84e et le Liban 100e.

Sur la seule région Moyen-Orient-Afrique du Nord, Israël se classe premier dans les tableaux sur la santé et l’hygiène (46e en global) et les ressources humaines et la force de travail (21e en global).

En revanche, il se classe dernier en terme de compétitivité des prix – et 139e en global, devant le Royaume-Uni, perdant ainsi 6 places depuis le précédent classement en 2017. L’Iran est premier, au niveau régional et mondial, bénéficiant de la baisse des taxes des billets d’avion et d’aéroport instaurées suite à la crise économique que traverse le pays.

Ce dernier classement prend notamment en compte le prix des billets d’avion, des hôtels, le coût de la vie sur place et le prix du carburant.

En terme de sécurité, Israël se classe 66e au niveau mondial, bien devant sa 103e place de 2017.

Tous les classements et tableaux sont disponibles dans le rapport.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...