Rechercher

Evasion à Gilboa : début des travaux de renforcement de la prison

Le ministère de la Défense et le service pénitentiaire israélien vont combler les espaces vides sous le complexe qui avaient permis à 6 détenus palestiniens de s'enfuir

Les travaux de construction entrepris à la prison de Gilboa pour réparer les défaillances qui avaient entraîné une évasion spectaculaire, le 2 janvier 2022. (Crédit : Service israélien des prisons)
Les travaux de construction entrepris à la prison de Gilboa pour réparer les défaillances qui avaient entraîné une évasion spectaculaire, le 2 janvier 2022. (Crédit : Service israélien des prisons)

Les travaux de rénovation de la prison Gilboa ont commencé lundi dans le but de corriger les failles de la structure exploitées par six prisonniers palestiniens, l’année dernière, pour prendre la fuite au cours d’une évasion.

Un communiqué conjoint du ministère de la Défense et du service pénitentiaire israélien a fait savoir qu’après deux semaines de planification et d’évaluations, les travaux de remplissage des espaces vides, sous le complexe, dont les prisonniers avaient profité lors de leur fuite avaient débuté.

« Un convoi de camions citernes est arrivé à la prison et environ 1 200 mètres-cubes de mastic ont été injectés dans les différents espaces vulnérables qui étaient situés dans le bâtiment et dans l’infrastructure de la prison », a dit le communiqué. « Ceci empêchera la possibilité de tentatives d’évasion futures. »

Cette évasion, qui a eu lieu en septembre dernier, et qui s’est achevée par la capture des deux individus encore en fuite, deux semaines plus tard, a été considérée comme un échec majeur de la part du service pénitentiaire israélien.

Les détenus auraient creusé un tunnel pendant des mois avant leur évasion, utilisant des manches, des plaques, des débris de construction et un morceau de cintre en métal.

Les travaux de construction entrepris à la prison de Gilboa pour réparer les défaillances qui avaient entraîné une évasion spectaculaire, le 2 janvier 2022. (Crédit : Service israélien des prisons)

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...