Trois policiers et un émeutier palestinien blessés lors d’affrontements à Jérusalem
Rechercher

Trois policiers et un émeutier palestinien blessés lors d’affrontements à Jérusalem

Des agents de la police des frontières ont été touchés vendredi par un cocktail Molotov dans le quartier de Mukaber

Les femmes musulmanes palestiniennes du groupe  Muoribatat criant des slogans et tenant le Coran lors d'une manifestation contre la police dans la Vieille Ville de Jérusalem le 17 septembre 2015 (Crédit : Miriam Alster / Flash90)
Les femmes musulmanes palestiniennes du groupe Muoribatat criant des slogans et tenant le Coran lors d'une manifestation contre la police dans la Vieille Ville de Jérusalem le 17 septembre 2015 (Crédit : Miriam Alster / Flash90)

Trois agents de la police des frontières et un émeutier palestinien ont été blessées vendredi après-midi dans un affrontement dans le quartier de Jabel Mukaber au sud-ouest de Jérusalem.

La police israélienne a déclaré que l’incident a eu lieu lorsque la police des frontières déployée dans la zone de Talpiot-Est s’est retrouvée sous un déluge de bombes incendiaires et de pierres.

Les forces de l’ordre ont pourchassé les émeutiers jusqu’au quartier de Jabel Mukaber, où ils ont été accueillis par un grand nombre de jeunes hommes qui avaient mis le feu à des pneus et à une benne à ordures, et qui ont ensuite affronté les agents de la police des frontières.

Les émeutiers ont lancé des cocktails Molotov sur le véhicule de la police des frontières, blessant les trois policiers, a indiqué la police. Les policiers ont tiré en l’air et sur les émeutiers qui lançaient des cocktails Molotov. Deux personnes ont été arrêtées, dont une a été blessée.

Après avoir dispersé les émeutiers, les forces de police sont ensuite retournées à l’entrée de Jabel Mukaber, où les blessés ont été traités par les secouristes de Magen David Adom.

Les trois policiers, qui ont légèrement été blessés, ont été emmenés au centre médical Hadassah Ein Kerem, et le détenu, qui était dans un état modéré, a été transporté à l’hôpital Shaare Zedek.

« Au cours des affrontements entre la police des frontières et les résidents de Jabel Mukaber, les manifestants ont bloqué plusieurs rues avec des pneus enflammés et des bennes à ordures », a indiqué le communiqué de la police.

« Un certain nombre de bombes incendiaires ont été jetées sur les forces de la sécurité qui sont arrivées pour disperser les manifestants. Un certain nombre de blessés ont été signalés ».

Le service de secours du Magen David Adom a déclaré que son personnel a prodigué des soins médicaux à quatre personnes blessées sur la rue Meir Nekar, près de Jabel Mukaber.

Les blessés incluent un homme de 25 ans qui a été emmené au centre médical de Shaare Zedek à Jérusalem dans un état modéré à graves, avec des blessures dans le bas de son corps et une autre personne avec des blessures légères à modérées à la main. Deux autres personnes ont été soignées sur place pour des brûlures mineures.

Les affrontements ont eu lieu près du site où un homme israélien a été tué dimanche soir quand il a perdu le contrôle de sa voiture après avoir été frappé par des pierres.

Dans d’autres incidents violents vendredi, quelque 200 Palestiniens révoltés près de la porte de Damas, après avoir été interdit de prières au mont du Temple, où les responsables de la sécurité israélienne a restreint les accès et ont autorisé l’accès aux hommes âgés de plus de 40 ans et aux femmes uniquement. Des pierres ont également lancées contre les forces de sécurité dans divers endroits de la ville.

Pendant ce temps, autorisant une mesure inhabituelle, la commission des Affaires étrangères et de la Défense de la Knesset a convoqué une session d’urgence et donné le feu vert pour faire appel aux réservistes de la police.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...